Ben Mazué en interview : « La nostalgie est la dynamique de l’inspiration »

Ben Mazué dévoile sa Femme idéale, titre qu’il a donné à son nouvel album à paraître le 15 septembre. L’artiste fait les présentations pour aficia.

Ben Mazué publie ce mois-ci son troisième album, La femme idéale, trois ans après 33 ans, dont il se dit fier. Et il a bien raison ! Ses nouvelles chansons sont d’une grande poésie, mêlent une force de caractère à des émotions variées, toujours sur le fil d’une fêlure qu’on ne parvient jamais à toucher. Finalement, cette Femme idéale est plus optimiste qu’il n’y paraît au premier abord, mais nous permet aussi d’en apprendre un peu plus sur ce Niçois relativement discret et qui gagnerait pourtant à être connu. S’il regrette de devoir se mettre à nu, il le fait néanmoins sans compromis dans cet entretien.


Comment s’est orchestré ce nouveau disque ?

C’était il y a à peu près un an. J’ai commencé à écrire cet album parce que la tournée précédente se terminait. C’était le bon moment ! Et puis, surtout, je dois t’avouer que j’avais déjà d’autres dates de tournée prévues pour défendre les chansons… que je n’avais pas encore terminé d’écrire. (Sourire) Et assez rapidement en fait, je me suis rendu compte que je n’aurais pas le temps de les enregistrer avant de commencer la scène. Du coup, j’ai pensé à un spectacle qui puisse prendre en compte les nouveaux morceaux, sous la forme d’une découverte, pour que les gens assis et qui viennent me voir en concert ne soient pas trop déçus. C’est vrai que me suis rendu compte qu’en général les gens aiment bien venir entendre des morceaux qu’ils connaissent. Alors que dans des spectacles d’humour, les gens ne savent pas trop ce qu’ils vont aller voir. Mais ils sont quand même content d’y aller. J’ai eu ça en tête en préparant ce spectacle, en me rapprochant de cette idée dans ma manière de l’aborder. J’ai donc commencé à écrire un spectacle avant d’écrire un album. Du coup, j’ai l’impression que La femme idéale est un peu la bande originale de ce show. Il y a quelque chose de l’ordre du scénario.

C’est ce qui explique sans doute pourquoi on a l’impression de dérouler la vie d’un couple au fil des chansons…

Parfois il est question de couple. Mais je dirais plus généralement que c’est un disque d’hommages. Il y en a plusieurs sur ce disque-là. J’utilise beaucoup plus le « tu » que le

Vous avez lu vos 3 articles premium quotidien offert
Accéder immédiatement aux contenus premium avec Multipass

Ou revenez demain

En voir plus