Tiborg en interview « un miracle ne viendra pas seulement de l’extérieur »

À l’occasion de la sortie de son single « Miracle », nous avons posé quelques questions à Tiborg. Projets, carrière, live… c’est à découvrir avec aficia.

Si Tiborg mise sur un « Miracle » pour ambiancer notre été, les prochains mois risquent d’être riches en actualité pour celui qui a déjà travaillé avec des artistes comme will.i.am, Mika, La Roux, Christophe Willem, Amir ou encore Damien Lauretta.

Mais que se cache-t-il derrière Tiborg et son electro épurée, sa deep-house efficace ? C’est ce que nous allons tenter de savoir avec notre interview, sa playlist et son portrait décalé.

Tiborg, l’interview…

Pour commencer, pourrais-tu te présenter rapidement pour nos lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

Je suis DJ, musicien et chanteur.

Comment est née cette passion pour la musique ?

J’ai appris très tôt la musique au Conservatoire.

Nous venons de présenter il y a peu de temps le titre « Mrs Robinson (In Bangkok) ». C’est un titre de Speekair, duo que tu formes avec Stavef. Peux-tu nous parler de cette collaboration ?

En fait, avec Speekair, on souhaite explorer d’avantage les styles Deep House, Chill et Electronic avec des collaborations et des featurings. Il y a tellement de choses à faire.

Speekair remixe Simon and Garfunkel avec « Mrs Robinson (In Bangkok) »

Parlons maintenant de tes projets solos. Tu as largement fait parler de toi avec des remixes. À la rédaction nous en retenons deux, « Bulletproof » pour La Roux et « Kings and Queens » pour 30 Seconds to Mars. Comment travailles-tu sur la création de remixes, quel est ton processus ?

La règle, c’est qu’il n’y a pas de règle ! J’adore partir de l’A cappella que je fais tourner en boucle. Du coup, je trippe sur un son de synthé, une loop de drums ou autre chose. Sinon, je joue du piano par dessus en changeant complètement les accords. J’adore faire çà car c’est très nourrissant artistiquement. Ça permet d’emmener le titre ailleurs.

Hormis La Roux et 30 Seconds To Mars, nous pourrions citer Will.i.am, Mika, Christophe Willem… Tu as également collaboré avec Damien Lauretta et Amir. Que retiens-tu de ces nombreuses collaborations ?

Concernant les remixes, c’est vraiment un truc génial. Arriver à raconter la même chose, mais différemment. Je trouve çà très cool ! Avec Damien Lauretta ou Amir, j’ai travaillé le mix et le mastering des titres. L’idée est de bonifier les titres en optimisant le propos artistique et en posant le vernis final. C’est une étape périlleuse car tu peux transcender

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
Afficher plus

Laisser un commentaire

Fermer
aficia

GRATUIT
VOIR