Musicothérapie
©Getty Images

Les effets bénéfiques de la musique sur la santé

Le pouvoir de la musique est connu et utilisé depuis plusieurs siècles. Depuis, la musicothérapie s’est de plus en plus développée. Elle est utilisée inconsciemment au quotidien par chacun d’entre nous. De nombreuses études ont été faites prouvant les effets positifs de la musique. La musicothérapie est notamment pratiquée pour diminuer la douleur, les maladies neuro-dégénératives…

La musique est un excellent moyen pour vaincre le stress du quotidien. Cependant, ce n’est pas n’importe quelle musique qui permettrait de diminuer l’hormone du stress, le cortisol. Dans son ouvrage Les bienfaits de la musique, Emmanuel Bigand, professeur et chercheur en neurosciences cognitives, explique que pour vaincre le stress il faut écouter des morceaux caractérisés par leur lenteur, leur régularité de tempo et leur harmonie.

©polycliniquedeloreille.com

La musique peut également, vous aidez à dormir. En effet écouter certaines musiques avant de dormir pourrait permettre d’avoir un sommeil plus relaxant, plus rapide et un repos complet. Ses effets apaisants ont été remarqués à tous les âges et sur des chansons douces, instrumentales ou bien chantées. Certains d’entre nous s’endorment aussi avec le bruit de l’orage, de la pluie, d’un feu de cheminée… Des études récentes ont été faites auprès de personnes âgées. Elles révèlent que la musicothérapie aiderait alors à s’endormir, diminuerait le nombre de réveils nocturnes, améliorerait la qualité du sommeil et augmenterait sa durée et son efficacité. La musique permet aussi d’instaurer un état de bien-être et d’émotions positives.

La musicothérapie, une véritable thérapie

Véritable prouesse scientifique, la musique a alors vu le jour au sein de nos hôpitaux. Plusieurs études ont démontré que la musique permettrait de diminuer la perception de la douleur chez les patients ou d’optimiser leur tolérance à la douleur. La musicothérapie permettrait alors de soulager certains malades atteint d’arthrite, d’arthrose, rhumatoïde, mais aussi des problèmes musculosquelettiques. Cette technique peut aussi être utilisée pour les douleurs chroniques telles que les maux de dos ou de têtes. Plusieurs praticiens utilisent la musique chez les patients de manière post-opératoire ou pour les personnes ayant subi une chimiothérapie. Claire Oppert, une violoncelliste et musicothérapeute explique dans une interview pour France 2 que la musicothérapie peut diminuer la douleur des patients de 10 à 50%.

La musique pour aider les patients atteints de maladies neuro-dégénératives

Emmanuel Bigand organise des ateliers musicaux dans des institutions qui accueillent des personnes à un stade avancé de la maladie d’Alzheimer. Son équipe vient jouer de la musique sans aucune réaction au départ de la part des patients. Quelques instants après, on observe des petits mouvements et un véritable éveil progressif des visages des malades. Les patients, au fil des séances, vont commencer à reprendre les refrains et les corps vont s’animer. En effet, des chercheurs en neurosciences, ont récemment découvert que des malades atteints de cette maladie pourrait encore mémoriser de nouvelles mélodies.

Perte de capacité motrice, difficulté à contrôler son humeur, ce sont les principaux symptômes de la maladie de Parkinson. Le rythme de la musique s’est révélé bénéfique pour améliorer la marche des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Des chercheurs font écouter des sons répétés et réguliers aux malades en train de marcher. Ils remarquent, qu’au fur et à mesure, ils vont synchroniser leurs pas sur le rythme écouté. Après cette thérapie, les sujets vont marcher de manière normale sans stimulus auditifs.

Découvrez ce reportage de France 2 sur la Musicothérapie :