Arcade Fire : faut-il écouter son nouvel album ‘Everything Now’ ?

Arcade Fire a choisi 2017 pour opérer un retour très attendu avec son album Everything Now. Alors, faut-il écouter ce nouvel effort ? Réponse avec aficia !

Voilà quatre ans que l’on attendait un retour d’Arcade Fire dans les bacs… Pour Everything Now, son cinquième album, le groupe américano-canadien a fait confiance à Thomas Bangalter, la moitié de Daft Punk, Steve Mackey ( Pulp), Geoff Barrow (Portishead) et Markus Dravs qui signent une co-production permettant une ouverture à la pop pour les dix pistes.

Enregistré entre le Canada, la Nouvelle-Orléans et la France, Everything Now s’annonçait comme un album éclectique à l’image des singles « Creature Comfort », « Signs of Life », « Electric Blue » et « Everything Now » dévoilés avant sa sortie. Avec ce cinquième effort, Arcade Fire prend un virage à 180° au niveau musical mais continue à nous faire réfléchir à travers des textes nous interrogeant sur le futur de l’Humanité et la condition de l’Homme.

L’éclectisme avant tout

Alors que le titre « Put Your Money on Me », avec ses choeurs inspirés de « Dancing Queen », rendent hommage à l’univers musical d’ABBA, « Signs of Life » séduit par ses accents disco-funk tout droit venus des années 70. « Chemestry » nous envoie tout droit en Jamaïque avec ses influences reggae.

« Peter Pan » et « We Don’t Deserve Love » sont sans aucun doute nos morceaux coups de cœur grâce à leurs mélodies, certes simples, mais très efficaces. Sûrement le morceau le plus déstabilisant, « Electric Blue » nous emmène dans un univers dance et mélancolique et met en lumière la voix haut perchée de Régine Chassagne. « Creature Comfort », malgré sa mélodie ritournelle, aborde le suicide et les souffrances de l’être humain.

Écoutez Everything Now, le nouvel album d’Arcade Fire :

Laisser un commentaire

Close