Lewis Capaldi subjugue les foules avec « Someone You Loved »

Nous suivons Lewis Capaldi pratiquement depuis ses débuts. Découvrez désormais « Someone You Loved » sur aficia.

Un talent brut comme on en trouve peu. Lewis Capaldi n’a pourtant que 22 ans. Il n’aura fallu que deux titres au jeune écossais pour se faire un nom chez nos voisins britanniques. Il balance un premier single nommé « Bruises » devenant un énorme succès et il devient ainsi le premier artiste britannique non signé par un label à atteindre le plus rapidement le seuil des 25 millions de streams sur Spotify.

C’était jusqu’à ce qu’il signe sur le célèbre label Capitol Records pour confirmer avec le single « Lost On You » et un EP de quatre titres baptisé Bloom. Il ouvre les premières parties d’artistes dont il aimerait suivre le même parcours, comme Rag’n Bone Man, Amy McDonald ou encire Milky Chance.

Bientôt un phénomène en France ?

Les écoutes en streaming explosent. Le phénomène Lewis Capaldi prend de l’ampleur. Et le revoilà avec « Someone You Loved », une nouvelle ballade où sa voix éraillée et puissante viennent s’entremêler à une émotion épurée. Il faut dire que l’artiste chante l’appel à l’aide. Il traverse une mauvaise passe sentimentalement parlant et cherche quelqu’un « pour savoir, pour guérir », pour tenir psychologiquement et qui pourrait « l’aider » à « traverser tout ça ». Un extrait de son EP Breach tout simplement délicieux.

Son cœur saigne et visiblement personne n’est là, hormis le public qui en redemande. « Someone You Loved » culmine déjà au sommet des charts en Irlande, en Angleterre mais aussi en Belgique. Petit à petit, les pays au Nord de l’Europe succombent à leur tour (Allemagne Suisse, Norvège…). Et la France ? Vraisemblablement pour bientôt…

Le clip, qui ne laissera personne indifférent, est réalisé en partenariat avec l’association ‘Live Life Give Life‘ qui est engagée à célébrer le don d’organes et à inspirer l’individu à laisser un héritage positif…

Découvrez « Someone You Loved » de Lewis Capaldi :

Bouton retour en haut de la page
Fermer