Endless Forms Most Beautiful, le nouvel album de Nightwish

Attendu depuis plus de quatre ans par les fans, #Aficia vous propose de partir à la découverte de ce Endless Forms Most Beautiful, dernier opus de Nightwish, le plus emblématique et reconnu groupe de metal symphonique.

Nightwish - Endless Forms Most BeautifulDire que la sortie d’un album du groupe Nightwish est un évènement dans le monde metal serait peu dire au regard de l’attente des fans pour chaque production et prestation du groupe. La seule question que l’on pouvait se poser alors étant de se demander ce que Nightwish allait bien pouvoir proposer après le titanesque et chef-d’œuvre, de l’avis des connaisseurs et très nombreux fans, que fut leur précédent album Imaginearum. Tuomas Holopainen, le compositeur et claviériste du groupe, avait un peu répondu à la question en annonçant que le prochain album serait l’exact opposé de celui-ci. Si Imaginearum explorait le monde des rêveries et de l’imaginaire de l’enfance, Endless Forms Most Beautiful serait quant à lui scientifique et plus adulte.

Ce sera donc Darwin et ses théories de l’évolution, qui serviront de support et de toile de fond à cette nouvelle production qui s’avère, au vu des difficultés et du travail accompli, encore une fois énorme. Nightwish n’allait d’ailleurs pas tarder à devoir expérimenter cette théorie d’ailleurs avec le départ de sa seconde chanteuse, après la regrettée Tarja Turjunen, Anette Olzon, pour raison personnelle en novembre 2012 en pleine tournée mondiale, puis du batteur Jukka Nevalainen en août 2014 pour cause d’insomnies chroniques sévères depuis plusieurs années. Faisant face aux difficultés le groupe fait alors aux compétences de la talentueuse Floor Jansen, du brillant multi instrumentistes Troy Donokley et du batteur Kai Hatto pour pallier ces départs.

Après une pause du groupe pour la réalisation du projet solo de Tuomas Holopainen sur la mise en musique de l’histoire de Scrooge (Picsou chez nous), une vraie réussite toute en douceur et poésie, Nightwish allait enfin pouvoir se remettre au travail pour ce nouvel album. Véritable maître d’œuvre Tuomas allait donc se remettre à la tâche pour nous concocter un nouvel album qui, s’il ne pourrait faire mieux ou égaler le précédent, se devait d’être à la hauteur tout en étant différent pour ne pas être comparé. Ce sera chose faîte avec Endless Forms Most Beautiful qui s’annonce comme un certain retour à la musicalité du Nightwish des débuts, laissant beaucoup plus de places aux riffs de guitares puissants et mélodiques, à la voix plus rock que lyrique de la chanteuse tout en conservant l’aspect symphonique grâce aux chœurs et la présence instrumentale de l’orchestre symphonique de Londres. Complétez le tout de morceaux aux sonorités folk-celtique entraînantes et accrocheuses et vous obtenez un album des plus réussit qui pourra facilement séduire un public plus large qu’il ne l’est habituellement pour l’univers metal. L’album se décline d’ailleurs en trois cd avec versions originales, instrumentales puis orchestrales démontrant tout la capacité et le talent de Nightwish, preuve en est le monumental « The Greatest Show On Earth », véritable démonstration tant musicale que vocale de vingt-cinq minutes et pilier de ce Endless Forms Most Beautiful.

On vous laisse donc profiter avec « Elan » premier extrait du dernier album de Nightwish :

aficia.

GRATUIT
VOIR