Fadah - Chaudar
Fadah - Chaudar

Fadah : passion sombre pour son album ‘Chaudar’

Le troisième album du rappeur Fadah nous a été dévoilé début avril. Dénommé Chaudar, l’œuvre de onze titres nous immerge tout en polyvalence dans une sombre assurance. Projet finement écrit à l’écoute percutante, aficia te livre sa chronique coup de cœur. 

Après Les loges de la folieet Furieux’, l’artiste Fadah revient avec un nouvel album : Chaudar. Dans les onze titres du  projet, on slalome ente punch percutantes et émotions vives. Aux allures d’album aboutissement, Chaudar dessine la passion noire, d’un rappeur déterminé …

Rêves et accomplissements

Fadah livre dans Chaudar une réelle prestation. Jouant des notes et des mots, le rappeur scande avec force une détermination lugubre. “Hiver noir”, “En.Vie” et “Conscient” nous placent sous un égo trip assuré, les titres “Lovely”, “Autre chose”, ou “Jamais” nous attrapent avec émotions. 

Échec, projets, valeurs et origines, l’album narre avant tout l’histoire d’un rêve et de son accomplissement. Une véritable trame aux sombres méandres tient l’attention de l’auditeur.

Tout en techniques et en flows, Fadah nous transporte dans son obscurité. Ce troisième album est un confirmation minutieuse, Chaudar se dévoile comme un projet cohérent et passionné. 

C’est dans l’acte et pas qu’dans l’intention, j’sais sur qui porter mon attention. Qu’est ce qui reste après tout ce tas de chanson, j’veux l’élévation pas l’ascension.

Fadah extrait de “Chaudar”

Polyvalence et vécu 

Par les flows, prods (on félicite notamment le travail de BLV ou DJ WEEDIM)  et écritures choisis, une chose est évidente, cet album transpire la passion musicale. Son créateur baigne dans de multiples influences et réussit à retranscrire son immersion par une polyvalence impressionnante.

Du banger au spleen, en passant par la balade, c’est un panel très large que propose le projet. Aucune redondance lyricale ou sonore, dur de ne pas succomber à au moins un titre. La pochette de l’œuvre annonce d’ailleurs l’idée, nous sommes face à un condensé de contrastes maîtrisés. 

Découvrez Chaudar, le troisième album de Fadah :

J’reçois jamais d’faire-part, que des avis de décès. J’roule en ville, l’regard vide la vitre baisée. J’en place une pour nos morts, larme de whisky sur l’sol, on va t’chanter la douce mélodie des sous sol.

Fadah extrait de “Jamais”
Fadah - Chaudar
Fadah - Chaudar
Verdict

Ce troisième opus est probablement le plus abouti techniquement parlant. Dans Chaudar, on retrouve la pâte d’un Fadah passionné et acharné. L’ensemble est superbement mis en avant par une production rythmée et une polyvalence minutieuse. Projet cohérent, entêtant et bien pensé, on ne peut que vous recommander cet album où l’obscur est en fire !

4.5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x