Nous avons écouté « Folies douces » d’Emji…

Rendez-vous le 26 février dans les bacs pour découvrir le premier album d’Emji, grande gagnante de la dernière édition de Nouvelle Star… « Folies Douces » ouvre les portes d’un univers à part, celui d’une artiste complète, et c’est à découvrir avec aficia…

Emji - Folies Douces - AlbumPrévue initialement fin janvier, c’est finalement le 26 février que sortira l’album Folies douces d’Emji consacrant un parcours semé d’épreuves et de difficultés, mais aussi riche d’expériences et de belles rencontres.

De la chorale scolaire à l’émission Nouvelle Star en passant par la rue, les bals, les petites scènes, le métro, un premier refus à l’émission pour une histoire de papier oublié, tout ne fut pas toujours facile pour la jeune femme. Mais lorsque l’on est touché par la grâce, ce petit plus qui vous distingue des autres, qui vous munie d’une voix hors du commun et d’une volonté farouche de réaliser ses rêves, cela ne pouvait qu’aboutir.

C’est la force de cette volonté qui animera Emji tout au long de l’émission de D8, la menant jusqu’à la finale et la victoire lors de l’édition 2015. Mais là encore, il faut batailler, car simplement interpréter des titres ne suffit pas, il faut savoir se les approprier pour leur donner une originalité, leur insuffler une nouvelle vie. La jeune femme plutôt introvertie, et pas toujours à l’aise, y mettra pourtant toutes ses tripes et son cœur, livrant des interprétations brillantes, pleine de vie et d’émotions qui captivent autant le jury que le public.

La victoire en poche, Emji veut tout de suite s’atteler à la production d’un premier album en vue de pouvoir retrouver rapidement la scène. En attendant Emji sort un premier single « Tobbogan » suivi bientôt d’un premier EP éponyme, regroupant ses prestations lives lors de l’émission, puis deux singles « Dur dur » et le sublime « Lost » préparant l’album à venir.

Annoncée dans un premier temps le 02 octobre 2015, la sortie de l’album est finalement repoussée au mois de janvier 2016, laissant place à un second EP, Préliminaires, en guise de préambule. Une deuxième date de sortie qui sera au final elle aussi décalée, probablement dû au succès commercial malheureusement en demi-teinte des titres de l’artiste. C’est au bout du compte le 26 février 2016 qu’est annoncée la sortie, définitive cette fois-ci, de l’album Folies douces dont Emji a pu néanmoins donner un aperçu en live lors de ses différents concerts produits en fin d’année 2015.

Si l’EP Préliminaires avait pu nous donner une petite idée de l’univers original, parfois décalé, bourré d’émotions et avec ce petit grain de folies douces qui caractérise l’artiste, l’album allait confirmer cette tendance et se montrer des plus séduisant.

Emji captive et surprend

Après un premier titre, « Dame Love », mettant déjà en avant l’écriture imagée des textes, la musicalité orchestrale de la mélodie et la puissance vocale de Emji, vient le superbe « Pas à pas », à la fois mélodique et énergique, qui vous en apprend plus sur le caractère bien affirmé de la jeune femme avant que n’arrive le morceau d’anthologie de l’album, « Lost » qui vous transporte toujours autant à chaque écoute.

Une chose parait déjà évidente à se stade : l’album risque de nous surprendre, de nous envoûter… La réalisation d’Antoine Gaillet sonne magnifiquement à nos oreilles et les textes, comme la musique, signés en grande partie par Emji sonnent comme une promesse d’un voyage musical grandiose.

Juste le temps de redescendre avant que ne vous emporte le groovy et un peu barré « L’oiseau vert », à l’image de cette folie délicieuse qu’elle revendique, vous ouvrant la porte au pop girly et gentiment revanchard « Dur dur ».

Comme si cela ne suffisait pas Emji nous enflamme avec « Embrasse-moi » qui donnerait bien envie de la croquer, avant de retomber dans les failles et les brisures d’un intérieur « Désaccordée », tout en émotion, avant de se livrer au travers du très pop « Picasso » comme une sorte d’épanchement psychologique amenant a plus de noirceur et de dureté au travers de titres comme « C’est si doux », dénonçant la violence conjugale, ou le désespoir de « Jules », écrit par Elodie Frégé, montrant une profondeur et une gravité inattendue et surprenante dans la suite de l’album.

Ainsi à l’image de son titre « Tobbogan » ce premier album Folies Douces et une suite de montées et de descentes émotionnelles. Un ensemble fait de légèreté, d’humour, d’énergie positive mais aussi de failles et de blessures, nous révélant une artiste talentueuse, spontanée, sensible, parfois complexe, mais toujours diablement séduisante dans ses textes, ses mélodies et sa personnalité, on a bien fait d’attendre.

Découvrez « Folies Douces » d’Emji :

Notons que l’album sera disponible dans une version Deluxe, offrant ainsi au public les titres bonus « Toboggan », « Toxic », « Chandelier » et « The Show Must Go On ».

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

OUPS !

Vous utilisez un 'AdBlocker'. Pour soutenir un média libre, indépendant et TOTALEMENT GRATUIT, merci de le désactiver :)