King Pincess : la révélation pop débarque avec ‘Make My Bed’

C’est l’une des révélations de l’année ! King Princess dégaine son premier EP Make My Bed et c’est à découvrir avec aficia.

King Princess, l’une des très belles révélations de cette année 2018 qui s’exposait en avril dernier sur nos pages avec le titre « 1950 ». L’occasion pour nous de vous présenter ce petit bout de femme à l’énergie débordante.

Résumons ! King Princess est une jeune artiste de 19 ans originaire de Brooklyn. Elle est la première signature du label Zelig Records, cette nouvelle maison d’artistes crée par Mark Ronson, Brandon Creed et Harley Wertheimer. Elle arrive alors sur les ondes avec « 1950 », titre écrit par Nick Long et King Princess, qui cumule aujourd’hui plus de 100 millions de streams et reçoit même le soutien d’Harry Styles sur Twitter

Mais l’aventure ne faisait que commencer et après ses premiers concerts à New York et Los Angeles ,sold-out en 10 minutes, place à l’écoute de son premier EP : Make My Bed.

Addictive & hypnotique

Cet EP s’ouvre sur le titre éponyme, « Make My Bed », sorte de complainte musicale hypnotique qui laisse largement la place à la voix de King Princess. Cette place utile pour vous toucher en plein cœur. C’est simple, efficace, sans artifice. Une minute et trente secondes de bonheur auditif…

Vient alors « Talia », le second single de ce format mis en images en mai dernier. Sur une production de Mike Malchicoff, King Princess nous parle de ses peines de cœur, « j’ai brisé mon cœur, maintenant je perds mon temps avec toi », avant de se laisser porter par une nuit d’ivresse : « si je bois assez je peux te voir danser, je peux m’allonger à côté de toi »… C’est pop, naviguant entre douceur, mélancolie et sursaut d’énergie.

Changement de ton et d’ambiance avec « Upper West Side » ou la guitare se fait énergique, ou King Princess reste dans l’énergie durant les trois minutes trente de la piste, se laissant porter par le battement répétitif de la batterie. Avant de clôturer Make My Bed la jeune artiste propose un troisième inédit avec « Holy », délicieusement pop avec une voix terriblement sensuelle.

En toute logique cet EP se referme sur « 1950 », le titre qui a eu l’occasion de faire connaitre King Princess auprès du grand public. Ballade pop-rock envoûtante, déclaration d’amour sur un air parfois rétro, rendant hommage aux personnes LGBTQ+… Le charme opère une fois de plus.

Découvrez Make My Bed, le premier EP de King Princess :

En conclusion…

Avec cet EP King Princess confirme : elle est l’une des plus belles révélations internationales de cette année. Avec les cinq titres qui composent Make My Bed, elle expose son talent d’auteure, d’interprète. Prouve qu’elle sait naviguer entre les styles, se montre douce et parfois pleine d’énergie.

Engagée, moderne, poétique, romantique… King Princess est le visage d’une jeunesse contemporaine. Elle est addictive, hypnotique et diablement délicieuse. Vivement l’album !

Afficher plus
Fermer
Fermer