Cinq questions à… Alvy Zamé ! « C’est grâce à ‘The Voice’ si j’en suis là aujourd’hui »

Nous avions 5 questions à poser à Alvy Zamé, rélélé par The Voice en quatrième saison. C’est une interview à découvrir sur aficia.

Révélé par « The Voice » saison 4 l’an dernier, Alvy Zamé a tout de suite interpellé Zazie avec sa reprise du tube « One Day/Reckoning Song » d’Asaf Avidan, avant d’être finalement repêché par Jenifer et de briller avec les titres « Budapest » et « On s’attache ». Un parcours atypique qui reflète sa personnalité attachante. Alvy Zamé passe cet été aux choses sérieuses et dévoile son premier single « Ma gazelle ».

Regardez le clip « Ma gazelle » d’Alvy Zamé :

Comment se sont enchaîné les événements après ton élimination aux portes des demi-finales l’an dernier ?

Juste après « The Voice », j’ai été contacté par Matthieu Mendès, qui a travaillé avec Kendji et M Pokora notamment. Je dois dire que c’est assez flatteur. Ça m’avait d’ailleurs surpris et, en même temps, ça m’a également fait plaisir parce que ça voulait dire que mon apparition dans « The Voice » avait plu. Il a voulu me proposer un morceau qui est le single « Ma gazelle ». J’ai accepté. C’est quelqu’un de visionnaire. Il m’épate ! On a donc commencé avec ce titre et puis on a ensuite enchaîné sur un album. En parallèle, il y a eu la tournée TF1 qui a occupé une bonne partie de mon temps l’été dernier. J’ai fait pas mal de scènes aussi à droite à gauche…

Dans quelle mesure peut-on dire que ton premier single te représente ?

Même si Matthieu Mendès l’avait écrit avant que je le rencontre, j’ai quand même pu lui faire part de mes envies. Je voulais qu’on lui donne aussi un aspect un petit peu festif, un peu africain… Il m’a répondu qu’il n’y avait aucun problème et il a retravaillé dessus. C’est l’histoire d’un homme qui tente le tout pour le tout pour séduire une demoiselle. C’est un titre d’été, léger, qui peut plaire à tout le monde. C’est pour tout ceux qui ont la joie de vivre ! (Sourire) Comme moi !

À quoi doit-on s’attendre pour ton premier album ?

De ce premier album, pour l’instant, je ne peux pas trop en parler. J’espère qu’il sortira cet automne. Tout ce que je peux dire dessus, c’est qu’il mélangera des styles musicaux qui gravitent autour de mon univers afro-pop. Ce sera quelque chose de très original je pense. Je travaille aussi avec Davide Esposito (Nolwenn Leroy, Johnny Hallyday, Garou, ndlr) et puis j’ai écrit plusieurs morceaux moi-même puisque je suis auteur-compositeur et interprète.

Le télé-crochet est-il un passage obligé pour lancer rapidement une carrière de nos jours ?

Aujourd’hui, le télé-crochet a pris beaucoup d’importance. Je le prends surtout comme un tremplin. C’est extraordinaire ! C’est une belle exposition. C’est grâce à « The Voice » si j’en suis là aujourd’hui, signé chez Columbia (le label de Céline Dion, Shakira, Beyoncé, ndlr). Depuis, je suis focus sur mon album, j’ai quand même pas mal décroché et je ne sais pas spécialement ce que deviennent les autres artistes que j’ai rencontrés.

De la même année que toi, il y a Hiba Tawaji, qui vient d’annoncer qu’elle incarnera Esmeralda pour la reprise de « Notre-Dame de Paris » cet automne. Tu te vois intégrer une comédie musicale toi aussi ?

(Rires) Franchement, non ! Je suis bien en solo. Je ne me vois pas du tout participer à une comédie musicale. Je dis ça maintenant, mais je ne sais pas ce que l’avenir me réserve. En tout cas, c’est cool pour elle.

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x