Sarah Manesse - DR

Sarah Manesse associe 5 titres à 5 moments de sa vie ! 

Exclusivité aficia

À l’occasion de la sortie de son premier projet début octobre, The Mirage, nous sommes partis à la rencontre de Sarah Manesse. L’occasion pour nous de lui demander une playlist assez particulière. 

The Mirage, un titre qui inspire la douceur et la désillusion. C’est ce qui définit Sarah Manesse. Une voix douce, remplie de mélancolie qui porte des messages à l’allure vengeresse sur le thème de l’amour. 

Après avoir prêté sa voix dans quelques comédies musicales (Sister Act, Grease, Vivid Grand Show…) aux quatre coins de l’Europe, l’artiste française a décidé de partir à New York en 2019 pour concrétiser le projet d’une vie : un EP. Un opus majoritairement anglophone qui retrace certains bouleversements sentimentaux jusqu’à la reconstruction personnelle de Sarah Manesse.  

Afin de découvrir cette artiste d’une autre façon, nous lui avons proposé six moments marquants de sa vie. Six situations qu’elle a associées à un titre en particulier. Immersion, en musique, au cœur de certains moments marquants de la vie musicale de Sarah Manesse…

Un titre qui te rappelle tes débuts dans la musique ? 

C’est un film, qu’on a vu avec ma meilleure amie, à 14 ans, qui nous a donné envie de composer. C’est vraiment un film parodique pas très sérieux mais il est marrant. C’est ‘Josie and the Pussycats’. La bande-originale c’est très pop-rock année 90. Dans le film, c’est un groupe de trois filles qui font du rock. On s’est dit qu’on avait envie de faire la même chose. On a commencé, c’était pour le fun, puis c’est devenu un peu plus concret 😀.

Un titre qui te rappelle ta période à Berlin, lorsque tu as été la Glamour Girl du Vivid Grand Show ?

C’est celle que je préférais chanter sur scène : “Sway Poles” qui est extraite de l’album Vivid Grand Show

Un titre qui t’a motivé tout le long de ta vie à faire naître aujourd’hui ce projet en solo ? 

Il y a “Dreamer” de Supertramp. Depuis que je suis petite, environ 4-5 ans. C’est une musique que j’écoutais tout le temps, elle me reboost. 

Ton projet parle d’amour, de désillusion, de reconstruction personnelle. Un titre que tu as écouté comme thérapie ? 

Ça dépend des périodes. Il y a un album que j’ai énormément chanté ! C’est Jagged Little Pill d’Alanis Morissette. La chanson “You Oughta Know”, je l’ai beaucoup crié celle-là 😀. C’est quelqu’un qui ne s’est pas bien comporté avec sa partenaire, qui est avec une nouvelle fille. Elle explique son histoire. 

Un titre qui te rappelle l’enregistrement de cet EP ‘The Mirage’ à New York ?

This Is Love” de PJ Harvey. C’est l’un de mes albums préférés d’elle, Stories From The City, qui parle de New York. J’adore l’ambiance, les guitares électriques… J’avais ça dans les oreilles quand j’étais là-bas. 

Question bonus : Qu’est ce que tu veux que les gens qui t’écoutent, retiennent de ta musique ? 

Il y a une citation de Maya Angelou qui répond complètement à cette question : Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir.”

Découvrez The Mirage de Sarah Manesse :