Zayra - DR

Zayra en interview : “Cet album c’est beaucoup de bonheur, de libération et de bons moments”

À l’occasion de la sortie de son nouvel album, Zayra se confie et toute simplicité sur aficia. De la confection de son opus à ses doutes…

Un retour qui réjoui grands nombres de personnes. Après Premier regard, son premier album sorti en 2016, Zayra revient de sa longue absence ce vendredi 11 octobre avec Enfant du milieu. Un opus déjà porté par deux singles : “Sors de ma vie” en compagnie de Vegedream et “Enfant du milieu” sortie il y a une semaine. Deux titres qui donnent un avant-goût de son album réalisé avec celui qu’elle considère comme son binôme : R.E.D.K.

À travers ce deuxième opus, Zayra nous livre, en plus de sa gaieté, ses moments de faiblesse, de colères, de doutes… un choix personnel de montrer ce côté de sa personnalité. Enfant du milieu s’offre également des collaborations inédites sur des titres qui se veulent authentiques et sincères.  

Zayra : l’interview…

Comment vas-tu après ces années trois années d’absence ?  

Je vais très bien. Je suis contente de revenir et de pouvoir enfin parler du projet.

Qu’as-tu fais entre ton dernier album et celui-ci. Uniquement de la musique ? 

Non, honnêtement, après le dernier album j’ai faits une petite pause de tout ça, pour me ressourcer, être en famille et j‘ai tout de suite travaillé sur le second album.

Un nouveau single est sortie le 4 octobre : ”Enfant du milieu”. Un titre à l’opposé du dernier sortie en juin avec Vegedream. Ici on te découvre plus sensible et avec seulement un piano pour t’accompagner. Alors j’aurai deux questions à te poser. La première étant de savoir pourquoi avoir choisi ce titre comme nouveau single ?  

J’ai été déçu par l’accueil du premier album.

Zayra

C’est le nom de l’album, c’est un gros symbole. Ça explique en partie pourquoi j’ai choisi d’appeler cet album comme ça. J’avais envie de prendre ce risque, parce que le format est différent, c’est un piano-voix. Ça annonce la direction de l’album et j’espère que ça va rendre les gens curieux. 

Ensuite, est-ce que tu pourrais nous raconter l’histoire de ce titre ?

C’est venu avec R.E.D.K, une personne avec qui j’ai beaucoup travaillé sur cet album. Ce titre raconte une partie de l’histoire, la finalité d’un autre titre qui s’appelle ”Mama(s)” dans mon album. J’avais envie d’un titre construit pas comme les autres, pas un format classique (couplet-refrain). J’ai demandé à R.E.D.K de faire un flow rap que j’ai ensuite refait à ma sauce. Pour le texte, il fallait que j’explique et dise certaines choses que j’avais besoin de dire. C’est un titre personnel, je ne sais pas si les auditeurs vont le percevoir et le comprendre mais j’ai hâte de le savoir.

Maintenant, parlons de ton album, un sujet important ! Enfant du milieu qui sort ce 11 octobre. As-tu eu des difficultés lors de la conception de ce second opus ?

Au départ, oui, je ne savais pas ce que je voulais faire. J’ai été déçu par l’accueil du premier album, je me suis beaucoup remise en question. Sinon, dans la construction de l’album, non. J’ai pu rencontrer des personnes bienveillantes, talentueuses. Notamment R.E.D.K. Tous a été assez fluide. R.E.D.K a été mon binôme, ma plus belle rencontre. Il s’est beaucoup investi et je pense que sans lui, il aurait été difficile de faire cet album. Ça a été beaucoup de bonheur, de libération et de bons moments. Ça a été aussi une longue réflexion personnelle. Si je racontais ma vie ou pas… Et j’ai décidé de le faire. Avec cet album, on en apprend beaucoup plus sur qui je suis. 

Découvrez “Sors de ma vie ” :

J’ai pu écouter l’album dans son intégralité. J’ai remarqué divers styles et influences.  Quelles ont été tes inspirations, tes influences pour ce second album ? 

J’ai été dans un mood assez sombre d’où le choix des productions qui sont majoritairement très masculine. Elles étaient destinés à la base à des rappeurs et non pas des chanteuses. J’étais un peu en colère. Dans le titre ”Dans le vrai” avec R.E.D.K ou ”Ça ira”, j’avais besoin que cette colère sorte. Je peux aussi m’énerver, les personnes me voient comme quelqu’un de souriante mais j’ai aussi le droit de dire qu’il y a des choses qui ne vont pas. Dans les morceaux, j’ai pu vraiment me lâcher. On m’a souvent considéré avec mon premier album comme une ‘simple chanteuse‘. Avec celui-ci, j’ai beaucoup travaillé sur moi, ça a été bénéfique et libérateur. 

On retrouve des feats dans cet album, notamment avec R.E.D.K, Vegedream dont tu as sorti le clip en juin dernier mais aussi avec Soprano. Peux-tu nous parler de ce duo ? Comment as-tu eu l’idée de penser à lui ?

Je n’aurai jamais pensé avoir Soprano.

Zayra

Tout d’abord, Soprano avait écouté mon album durant sa construction. Il est très proche de R.E.D.K. C’était flatteur d’avoir eu des conseils venant de sa part sur les titres que je préparais. Un jour, en interview on lui a demandé avec quel artiste il aimerait collaborer et il m’a cité. Malheureusement avec le manque de temps ça n’avait pas pu aboutir. Cependant, j’ai posté un freestyle sur Instagram et il a vu. Il a directement appelé R.E.D.K car il voulait absolument faire quelque chose avec moi. À ce moment, je venais de finir mon album et je n’avais pas de titre à lui proposer. Il a alors posé lui-même sa voix sur son coup de cœur de l’album : ”J’essai”.

Quelle a été ta réaction quand tu as appris qu’il voulait poser sa voix sur ce titre ?

Je n’aurai jamais pensé qu’il se donne cette position-là. C’est un morceau qui peut choquer les gens en ce qui concerne l’histoire. On n’entend pas souvent l’histoire d’une femme qui trompe son homme, c’est souvent l’inverse. Je n’aurai jamais pensé avoir Soprano sur ce titre-là, j’en suis honoré. C’est l’un de mes titres préférés. 

Dans les treize titres présents, dans une grande majorité, on retrouve le thème de l’amour (amour maternel avec ”Mama(s)”, les séparations et déceptions amoureuses avec ”Oublie” par exemple). Pourquoi cette volonté de parler d’amour  ? 

Déjà c’est par rapport à ma famille, c’est une preuve d’amour puis dans le rapport humain, j’entends tellement de chose que ça m’a inspiré. Avec ces histoires, les gens pourront se reconnaître dedans. Les seuls titres d’amours purs c’est ”Déboussolé” et ”Baby” sinon en général j’ai traité l’amour sous un axe dark. 

Zayra, découvrez son nouvel album Enfant du Milieu :