Christophe et Alan Vega : le duo « Tangerine » en radio !

Christophe mise sur « Tangerine » pour défendre son dernier album Les vestiges du Chaos. Ecoutez-le sans plus attendre sur aficia !

Le nouveau single de Christophe n’est pas uniquement une allusion à la ville qui lui a donné son nom, c’est aussi un clin d’œil à l’icône punk qui nous quittait le mois dernier. Alan Vega s’est effectivement éteint à l’âge de 78 ans, dans son sommeil, laissant derrière lui un héritage considérable, et notamment une perception avant-gardiste de la musique, hybride, qui mélange le rock à l’electro, le hip hop au metal et au rockabilly. L’Américain avait livré un dernier enregistrement au mois d’avril, « Tangerine », qui devient le nouvel et troisième extrait de l’album Les vestiges du Chaos de Christophe.

Deux voix diamétralement opposées s’entrechoquent

Ce duo est sans conteste la piste la plus efficace d’un disque qui est le résultat de plusieurs années de réflexion, de tergiversations et d’envies. Un réel travail d’orfèvre pour Christophe, qui a fait le choix de l’audace en misant sur des sons électroniques, dont certains ont été produits avec Jean-Michel Jarre. Il a également mêlé le blues et le rock à des nappes de synthés, et mélangé les langues sur ce « Tangerine » infectieux et entêtant, qui succède aux somptueuses ballades « Dangereuse » et « Océan d’amour ». « Cette chanson, on l’a trimbalée depuis 2007. J’ai trouvé la mélodie du refrain il y a un an » a-t-il d’ailleurs expliqué à Libération plus tôt cette année, affirmant qu’« il faut savoir mettre les taches de couleurs sur la toile, mais pas en rajouter ».

Ecoutez un extrait du nouveau single de Christophe, « Tangerine » :

Probablement l’un des plus beaux disques français de l’année, Les vestiges du Chaos recèle de pépites (« Stella Botox », « Définitivement »…) et de collaborations, avec Anna Mouglalis sur « E justo », Boris Bergman (Alain Bashung, Maxime Le Forestier…), Daniel BélangerLaurie DarmonMaxime Le Guil (Melody Gardot, Vanessa Paradis…), co-réalisateur, et Clément Ducol, aux cordes. Il sera défendu en live à compter du 12 octobre, dans le cadre d’une tournée qui fera notamment escale aux Nuits de Champagne ainsi qu’à la Salle Pleyel de Paris, du 31 janvier au 3 février 2017.

En voir plus