LAMOMALI - © JR Artist

Matthieu Chedid forme le groupe LAMOMALI et dévoile le single « Bal de Bamako »

Après plusieurs mois de silence radio, -M- opère aujourd’hui un comeback étonnant avec le single « Bal de Bamako ». Découvrez son nouveau projet LAMOMALI avec aficia !

C’est un décollage pour un nouveau voyage au cœur du Mali que nous propose aujourd’hui Matthieu Chedid avec le titre « Bal de Bamako », premier extrait d’un album à venir enregistré avec un collectif d’artistes plus talentueux les uns que les autres. En effet, l’interprète de « La Seine » a décidé de former un groupe appelé LAMOLAMI avec deux musiciens maliens, les très populaires joueurs de kora Toumani et Sidiki Diabaté (père et fils), ainsi que la chanteuse Fatoumata Diawara. D’autres invités se sont greffés sur plusieurs titres, à l’instar du rappeur Oxmo Puccino qui apparaît sur ce « Bal de Bamako » dansant, qui mêle subtilement le rock euphorisant de Matthieu Chedid à des sonorités d’ailleurs, exotiques.

Une tournée déjà programmée !

Dans un communiqué, le chanteur et ses nouveaux acolytes présentent LAMOMALI comme étant « une musique qui s’adresse à chacun de nous », rappelant ces mots de sa grand-même la poétesse Andrée Chedid : « Qui que tu sois, je te suis bien plus proche qu’étranger ». Un discours qui n’est pas sans nous rappeler celui tenu par Inna Modja à travers son dernier disque Motel Bamako (2015), et qui nous renvoie plus concrètement à un monde déchiré où les cultures apparaissent plutôt comme une raison de s’affronter au lieu d’être le moyen de partager.

Écoutez le premier single de LAMOMALI, « Bal de Bamako » :

Forcément, un projet comme celui-là doit vivre sur scène. LAMOMALI annonce d’emblée une tournée dont les premières dates sont déjà connues. Le coup d’envoi sera donné le 1er juin 2017, durant les Nuits de Fourvière, pour trois représentations. La joyeuse bande se produira par la suite dans la capitale, Salle Pleyel, du 9 au 11 juin, le 18 juin au Zénith de Lille, le 23 juin à Bordeaux, le 24 à Toulouse et le 29 à Rouen. D’autres dates devraient suivre, -M- ayant l’habitude de jouer pour des tournées à rallonge.

La dernière fois qu’il était parti sur les routes, c’était déjà en groupe, mais avec son frère (Selim), sa sœur (Nach) et son père Louis Chedid. De cette collaboration est né un album collectif publié en 2015. Il faut remonter plus loin dans le temps pour voir -M- en solo. C’était en 2012/2013, pour défendre son dernier opus Îl (« Mojo », « Baïa »…).