Cinq questions à… Florent Mothe : « J’ai écrit des titres pour Céline Dion »

Florent Mothe
Florent Mothe

À l’occasion de son retour en solo, Florent Mothe fait le point pour aficia. Cinq réponses à cinq questions pour savoir tout ce qu’il faut sur son actu !

La tournée de la comédie musicale « Le Roi Arthur » étant terminée, Florent Mothe peut désormais se concentrer sur ses projets solos. Il revient effectivement avec un nouveau single baptisé « Quoi de neuf ? », premier aperçu d’un disque dont la sortie n’est pas encore datée. Le deuxième après Rock in Chair (2013) ! Le chanteur dessine pour nous les contours de ce projet en réflexion depuis plusieurs mois, et évoque également d’autres collaborations aussi inattendues que surprenantes.

Après « Mozart, l’Opéra Rock » et « Le Roi Arthur », penses-tu pouvoir retravailler un jour sur une comédie musicale ?

Florent Mothe - Quoi de neuf ?Je ne ferme pas la porte à une éventuelle autre comédie musicale. De toute façon, je ne fermerai jamais la porte à rien. De là à dire que je pourrais jouer dans une autre comédie musicale… Prochainement, non, car j’ai d’autres projets pour l’instant. « Le Roi Arthur », c’est ma deuxième comédie musicale. Maintenant, j’ai plus envie de repartir sur la route avec mon groupe et mes chansons. Entre « Mozart » et « Le Roi Arthur », je dois avouer que ça a été très différent. Je n’avais pas d’expérience pour le premier. Donc je ne les ai pas du tout travaillés de la même manière et c’était par ailleurs deux personnages très différents. J’ai beaucoup aimé incarner Arthur parce qu’il y avait vraiment du théâtre. Là où justement j’ai été frustré sur « Mozart », de ne pas avoir plus un jeu de comédien justement. J’avais une bonne partition, le personnage était vraiment génial.

Ton rôle dans le « Roi Arthur » est aussi synonyme de métamorphose sur le plan physique. Ça t’a apporté quelque chose sur le plan personnel ?

J’en suis fier ! J’ai travaillé avec un coach pendant plus d’un an. J’ai perdu entre dix et quinze kilos. Ça m’a aidé à me sentir mieux dans ma tête. Sur le plan personnel, ça m’a beaucoup fait travailler. C’était une volonté du metteur en scène pour la comédie musicale « Le Roi Arthur ». J’étais quand même le Roi. Je ne pouvais pas apparaître tout flasque à côté d’une quinzaine de danseurs tous baraqués… (Sourire)

« Le reste de l’album est pas mal rock »

Tu viens de dévoiler le single « Quoi de neuf ? ». Est-il représentatif de la tonalité de ton prochain album ?

C’est la musique que j’écoute tous les jours qui m’influence. Ça dépend aussi des gens que je rencontre et avec qui je travaille. Le premier single « Quoi de neuf ? » sonne très été. Il est pop, très electro… J’aime beaucoup cette énergie-là. C’est de la musique de festival ! Comme je me sens mieux dans mes baskets, j’ai voulu un peu plus de légèreté et d’ouverture sur le monde. Le reste de l’album est quand même pas mal rock. Globalement, on va dire que c’est electro-pop urbain… Mais c’est à l’appréciation de chacun aussi.

Écoutez le nouveau single « Quoi de neuf ? » de Florent Mothe :

Il se dit que tu travailles sur le nouveau disque de Céline Dion. Que peux-tu nous dire à ce sujet ?

Je retrouve Zaho sur ce projet. C’est marrant comme les rencontres se font et les gens se croisent dans le milieu. Nous avons des personnes en commun dans notre environnement. Nous avons tous les deux demandé de pouvoir faire des chansons pour Céline Dion, chacun de notre côté. Il y a trois chansons que j’ai écrites et composées. J’ai fait la musique sur deux textes de Grand Corps Malade et une où j’ai bossé musique et texte à la fois. C’est un cadeau du ciel ! C’est la première artiste pour qui j’écris. C’est presque inespéré ! Autant Lilian Renaud, avec qui je travaille sur son deuxième album, je l’ai rencontré. Autant Céline non. Elle habite à Las Vegas.