New Music Friday : la PlayList des nouveautés !

Clip « Après le Blitz » : Étienne Daho s’improvise présentateur de JT dans un monde apocalyptique et ténébreux

L’inimitable Étienne Daho poursuit l’exploitation de son dernier album en dévoilant une mise en images sombre mais percutante de son troisième single « Après le Blitz ». Un clip à découvrir sans plus attendre sur aficia !

Auteur, compositeur et interprète de renom, Étienne Daho est une figure incontournable de la chanson française et cela depuis le début de sa carrière dans les années 80 après la parution de Mythomane, son tout premier effort. Si l’artiste n’aura rencontré qu’un succès d’estime avec ce disque, malgré une presse unanime sur sa singularité et sa qualité, il aura incontestablement lancé la carrière du chanteur. Et aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 11 albums qui jalonnent la discographie d’Étienne Daho riche de nombreux succès à l’instar de « Week-end à Rome », « Tombé pour la France » ou encore « Comme un boomerang ».

Blitz, son onzième et dernier album en date paru au mois de novembre 2017 renferme également de nombreuses pépites d’une pop psychédélique dont seul Étienne Daho détient le secret. Porté par l’imparable « Les flocons de l’été », ce nouveau cru met en lumière des morceaux de vie plutôt sombres de l’artiste. Et c’est ainsi que dans le second single baptisé « Le jardin », il rendait un vibrant hommage à sa sœur disparue il y a deux ans de cela, mais sans tomber pour autant dans une morosité ambiante puisque la mélodie se révèle quant à elle solaire et entêtante.

Breaking News

Afin de poursuivre les présentations avec ses nouvelles chansons, Étienne Daho mise désormais sur un troisième extrait. Et c’est « Après le Blitz » que le chanteur a décidé de mettre en images. Tout au long de cette piste d’une durée initiale de plus de 6 minutes, l’artiste en featuring avec Flavien Berger décrit un monde chaotique sous le poids des bombes et des guerres incessantes : « Soudain l’ombre qui nous drape dans ses sombres plis / Pleuvent les bombes dans ce ciel qui rougeoie et rugit / Sous les bombes, dans les rues, le carnage et les cris / L’armée des ombres un éclaire puis tout s’est obscurci ». Mais pas question de sombrer dans la douleur et la tristesse. En harmonie avec une mélodie enivrante à la fois résolument moderne et aux influences rétro, Étienne Daho préfère rester lumineux et privilégie le positif de la vie : « Toi et moi / Nous resterons légers face au danger / Légers face au danger / Ho ho ho / Ho ho ho / Nous resterons dressés face au danger / Dressés face au danger ».

Afin d’illustrer ses dires, l’artiste a dévoilé une vidéo psychédélique et très esthétique réalisée par Marine Dricot. Dans le clip, Étienne Daho se retrouve présentateur du bulletin d’information sur la chaîne ‘Blitz News ’. Très élégant dans son costume noir, il scande les paroles dramatiques et pesantes de son titre, illustrées de surcroît par des images apocalyptiques qui défilent sur les écrans figurants sur le plateau télévisé. Mais malgré les événements dramatiques qui frappent le monde, Étienne Daho reste imperturbable, léger face au danger, puisque des images de paix sont également diffusées lors du refrain. À la fin de la vidéo, le chanteur fait un « ultime bras d’honneur » aux drames en nous invitant à rejoindre la piste de danse pour profiter de chaque instant de la vie.

Visionnez le nouveau clip d’Étienne Daho :