Krewella frappe fort avec « Beggars »

Après « Somewhere to Run » en 2015 et plusieurs mois de silence, le groupe de musique electro Krewella est enfin de retour avec le single « Beggars », à découvrir avec aficia.

Krewella c’est une marque, une identité, une electro originale même si l’on s’y perd parfois un peu, tellement les sœurs Yasmine et Jahan Yousaf mélangent les genres. Une confusion des genres qui explique peut-être en partie que Krewella n’ait pas encore réédité l’exploit de leur single « Alive » qui s’était vu certifié Disque de Platine aux États-Unis en 2013.

Trio au départ, avec la présence de Kristopher Trindl au sein de la formation, la carrière de Krewella a véritablement débutée en 2010. Elle connaîtra son apogée en 2013 avec la sortie du single « Alive », puis de leur premier album, Get Wet, qui atteindra le top 10 du classement Billboard Hot 200. Krewella c’est aussi une production riche en collaborations avec les grands noms de l’electro tels que Nicky Romero, « Legacy », Headhunterz, « United Kids For The World », Skrillex, « Breathe » ou encore Tiësto pour « Set Yourself Free ».

L’année 2014 sera riche en représentation pour Krewella qui participe aux plus grands festivals electro de la planète, mais verra aussi, après des démêlés juridiques, le départ de Trindl alors que le groupe se préparait à la sortie d’un nouvel album. Un départ en signe de renouveau pour les sœurs Yousaf qui en début 2015, en duo donc cette fois, sortait le single « Somewhere to Run » qui annonçait un changement de la ligne musicale avec l’accueil de guitares et de percussions dans leur production musicale.

Il faudra pourtant attendre plusieurs mois avant le retour de Krewella avec ce nouveau single « Beggars ». Pour cette nouvelle production, le duo s’associe avec le producteur anglais Diskord et semble renouer avec ses vieilles habitudes de mélange des genres.

Après une intro plutôt sombre, on retrouve donc l’electro électrisante de Krewella, tendance trance cette fois, où se mêlent refrain pop, flow rap et headbang metal. Accompagné d’un visuel tout aussi peu évident à appréhender, on reste un peu confus en se demandant où elles veulent nous emmener, il faut avouer que l’ensemble fonctionne plutôt bien et se montre pour le moins bourré d’énergie, voire d’une certaine rage communicative et entraînante. On adhère sensiblement même s’il faudra attendre la sortie de leur EP de sept titres, Munitions, pour savoir réellement de quoi se compose le nouvel univers de Krewella.

Découvrez « Beggars » de Krewella :



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer