Le Noiseur : faut-il écouter son EP ‘Musique de Chambre’ ?

Le Noiseur libère aujourd’hui son EP Musique de Chambre. Faut-il écouter ce nouveau format ? Réponse avec aficia.

Enfin de retour quatre ans après la publication de son seul et unique album : Du bout des lèvres. Ce retour c’est celui de Le Noiseur, aka Simon Campocasso.

Toutefois il faut se contenter d’un nouveau format court, car c’est 5 titres et pas un de plus que nous offre Le Noiseur avec Musique de Chambre. Toutefois, il faut avouer sans vous spoiler, que c’est un retour qui fait du bien.

Avant le nouvel opus…

Ce format s’ouvre avec le sensuel “L’origine du monde” avant de nous emporter à pleine vitesse sur l’envoûtant “Aston Morphine”, un titre rendant hommage à Françoise Sagan.

Le Noiseur expose déjà avec deux titres les horizons possibles : des horizons larges et riches, qui naviguent dans les époques, les rythmes, les intentions. La mélancolie nous emporte avec “Dépression Nord” avec un phrasé mélodieux qui nous séduira ensuite sur le groovy “Summer Slow 88”.

Avant de conclure avec “Musique de Chambre” qui donne son nom à ce format, Le Noiseur introduit ainsi un beau retour avec la confirmation qu’un nouvel album est en préparation et devrait, en toute logique, pointer le bout de son nez dans le courant de l’année.

Découvrez Musique de Chambre,
le nouvel EP de Le Noiseur :

Le Noiseur - Musique de Chambre
Verdict

Musique de Chambre semble n’avoir de prise dans aucune époque. C’est rétro et moderne à la fois. Mais ici Le Noiseur est d’une sensualité folle. Que ce soit dans la musique comme dans les mots et le phrasé, on fait corps avec les mélodies.

Le Noiseur signe ici une très belle carte de visite concernant son second opus. Si l’artiste garde le même ADN nous risquons d’être littéralement sous le charme de sa musique intemporelle, séduisante et charnelle.

3.5