Concert Euro 2016 - © Emilie Nowicki

Nous avons écouté « Wildfire » de Rachel Platten…

On débute cette nouvelle année musicale de fort belle manière avec la sortie ce premier janvier du nouvel album de Rachel Platten, Wildfire, à découvrir avec aficia.

Rachel Platten - Wildfire - AlbumAlors que l’on s’apprêtait à passer le cap de cette nouvelle année au cours de soirées enfiévrées pour les fêtes du nouvel an, le matin du premier janvier avait une raison de plus d’être attendu puisqu’il était le jour de la sortie du nouvel album de Rachel Platten, Wildfire.

Même si ce jour n’était peut-être pas la date idéale, ou un pari osé, pour la sortie d’un album, cela importait peu car nous allions pouvoir profiter sereinement de ce nouvel opus après avoir pris un peu d’aspirine, histoire de faire s’envoler les vapeurs embrumées des agapes de la veille.

L’écoute de ce Wildfire allait nous permettre de découvrir que Rachel Platten, pleine de charme et de talent, était aussi une petite cachotière. Alors qu’elle nous avait séduits jusque-là avec une pop séduisante, énergique et percutante avec ses titres les plus connus, « Fight Song », « Stand By You », « Beating Me Up » ou encore « Lone Ranger », elle nous avait bien caché ce petit côté electro se distillant au travers des nouveaux titres présents sur cet opus.

De belles surprises à découvrir

Ajoutant une nouvelle couleur à sa palette musicale, Rachel Platten nous surprenait aussi avec une nouvelle ambiance vocale en nous emmenons vers les rives de la Nouvelle-Orléans avec un « Hey Hey Hallelujah » à la fois gospel et soul tout à fait intéressant avant d’en remettre une couche avec un « Speechless » laissant de côté le piano pour l’envolée des accords électroniques et une ambiance atmosphérique en guise de valeur ajoutée des plus appréciable.

Le piano justement que l’on retrouve tout en douceur et en émotion accompagnant les cordes et la superbe voix de l’artiste pour un « Better Place » à vous donner des frissons de plaisir. Plaisir renouvelé d’ailleurs à l’écoute des titres déjà connus pourtant, « Lone Ranger » et « Congratulations » mais que l’on redécouvre avec la même saveur.

Le reste des titres s’avéraient tout aussi efficaces, avec chacun sa petite particularité comme l’intro synthétique d’un « You Don’t Know My Heart », ou l’émotion vocale se mêle à l’énergie musicale, portée par les percus et le saxo ou l’ajout de voix sur « Angels In Chelsea », lui donnant une dimension supplémentaire. Il ne manquait plus qu’un titre encore plus fort, encore plus séduisant, résumant l’ensemble de l’œuvre, que l’on trouve avec « Astronauts », réunissant tout ce que l’on aime chez Rachel Platten sublimé par l’apport de l’ambiance electro.

Cerise sur le gâteau enfin avec l’émotionnel « Superman ». Bel hommage de Rachel Platten, rendu à sa moitié, ou la chanteuse revient sur les difficultés que son métier impose à une vie de couple, mais veut lui assurer que malgré l’éloignement imposé par sa vocation, cela n’a en rien changé ses sentiments, belle déclaration d’amour.

Ce Wildfire s’avère donc au final un superbe album ou l’artiste sait nous séduire, nous émouvoir et nous surprendre sans fausses notes, à part l’intro de « Angels In Chelsea » inutile à notre avis, et nous apporte quarante minutes de plaisir intense, décidément elle commence bien cette nouvelle année.

Découvrez Wildfire de Rachel Platten :