YMNK
©David Tabary

Le tout nouvel EP éponyme de YMNK sort dans les bacs

Le producteur lillois YMNK a dévoilé son dernier EP le 14 juin dernier. À travers les mélodies qu’il conçoit lui-même, l’artiste s’exprime à sa manière derrière ses sonorités électroniques. aficia a découvert pour vous ce projet.

YMNK est de retour ! Le producteur aux multiples facettes a proposé son tout dernier EP YMNK. Multi-instrumentiste, bricoleur de synthés qu’il créé puis fabrique lui-même, YMNK est unique. Il cherche, analyse et bidouille ce qu’il trouve autour de lui. Tandis que certains écrivent ou chantent afin de se libérer de leurs émotions et de s’exprimer, le lillois quant à lui, prend refuge dans les mélodies électroniques. Sa musique est un mélange subtil entre pop, synthétiseur modulaire et house psychédélique. Sur scène, YMNK offre un show énergique où il se sent revivre. Toujours accompagné de son live machine vivant et généreux !

Le virage stylistique de YMNK

Au cœur de ce nouvel EP éponyme, on retrouve 5 tracks. Le projet s’ouvre sur le morceau “Friendship & Bravery”. Lors de la première écoute, on remarque que l’artiste a pris un virage stylistique ! En effet, ce titre dance est composé sur une ligne de beat house où un riff de guitare électrique s’entrecroise. À la fin du track, on rentre dans une hymne extatique où l’influence de la musique de jeu vidéo s’entremêle. D’ailleurs, on ne serait pas étonné de voir ce morceau en bande son d’un jeu d’aventure !

Ensuite, c’est “U & I” qui prend le relais. Un titre davantage caractérisé par son côté house psychédélique. On y trouve un mélange de beats, de bassline et de samples de disco. Cependant, YMNK vient ajouter sa touche personnelle avec des glitchs de modulaires ou encore des cassettes audios trafiquées. Un morceau célébrant l’amour candide et romantique !

La référence au monde asiatique

On remarque cette référence dans deux titres de l’EP. Le premier “(〃^_^ ;〃)”, est en fait un style d’émoticône populaire au Japon. Il est assemblé de caractères et de ponctuations. Le titre de ce track est donc un kaomoji, symbolisant l’état de contentement et de relaxation. YMNK a fait le choix dans ce track d’utiliser notamment une mélodie d’une vieille cartouche de jeu vidéo.

Enfin, le morceau “Bibimbap” vient clôturer cette parenthèse asiatique. C’est un plat d’origine coréenne qui permet à l’artiste de représenter l’écart polyrythmiques à guitares dans la musique électronique. Ainsi, dans ce nouvel EP, YMNK s’est ouvert un peu plus à un horizon plus large et propre à lui.

Découvrez le nouvel EP de YMNK :