Talisco : faut-il écouter ‘Kings and Fools’ ?

Talisco fait son retour dans les bacs avec Kings and Fools, un album lumineux sur lequel il met en avant sa pop entraînante. Mais faut-il l’écouter ? Réponse avec aficia…

Et de trois ! Après Run (2014) et Capitol Vision (2017), Jérôme Amandi, aka Talisco, revient dans la lumière avec un troisième effort qui se veut « plus brut » que ses prédécesseurs comme il nous l’a confié dans une interview bientôt disponible sur aficia.

Sur Kings and Fools (disponible le 29 mars), l’aspect brut ne se retrouve pas forcément dans la musique mais dans la façon de travailler du garçon. Capable de terminer ses chansons dans la journée, Talisco est une machine à produire qui ne s’arrête jamais et qui vit sa musique comme une passion. En bref, un artiste dans le bon sens du terme.

Un album pour danser, aimer et chiller

Ce besoin de spontanéité, on le sent tout au long des 12 pistes de Kings and Fools. Les trois extraits (« Sun », « Closer », « I’m The Dead Man ») mis en valeur avant la sortie montre chacun à leur manière que, même s’il a opéré des changements dans sa musique, Talisco a réussi à conserver la fraîcheur de sa pop entraînante. Sur « I’m The Dead Man », on ressent vraiment cette évolution vers un son plus brut voulu par l’artiste grâce à une instrumentalisation puissante. Un titre qui ferait un parfait générique de film ou de série comme le fait déjà « Sun » pour ‘Un si grand soleil’, la série-phare de France 2.

Autre point à retenir de l’album, c’est que la plupart des pistes renferment des refrains entêtants souvent liés à l’effet chœur que l’artiste aime utiliser. On peut facilement citer « King For One Day », « Closer », « Love » ou encore « Sensation » qui rentrent en tête dès la première écoute. Souvent les titres les plus ‘joyeux‘ sont aussi accompagnés de rythmiques imparables qui donnent envie de fouler le dancefloor.

Chose rare pour un album aujourd’hui, et même après l’avoir écouté plusieurs fois, on ne voit pas le temps passer. La répartition entre pistes dansantes et d’autres un peu plus contemplatives permet à Kings and Fools de garder un rythme soutenu et de ne pas se perdre dans une sorte de fouillis sonore qui peut rapidement faire d’un disque qu’il devient inaudible.

Découvrez Kings and Fools, le nouvel album de Talisco :

Taslico - Kings and Fools

Verdict

Verdict

Avec son troisième album, Kings and Fools, Talisco a voulu prendre des risques tout en gardant des bases pop solides. Difficile de résister à ce mélange des genres qui fait aussi l’unité d’un album complet.On sent que le garçon a pris du plaisir à travailler sur ces 12 nouvelles pistes. Fait pour danser, aimer et chiller, ce nouvel opus annonce les beaux jours de la meilleure des manières.

Bouton retour en haut de la page
Fermer