Angelina - DR

Angelina en interview : « J’aimerais une carrière comme Soprano »

Après ‘The Voice’ et l’Eurovision Junior, place à l’album. Angelina est venue nous en parler sur aficia.

Retour en octobre 2017. La benjamine de la quatrième édition de ‘The Voice Kids’ remporte le télé crochet haut la main. Angelina, alors âgée de 11 ans, a tout pour plaire : un charisme, une petite voix trop mignonne et à couper le souffle. Les propositions fusent ensuite, dont celle de représenter la France à l’Eurovision Junior en novembre dernier. Elle termine seconde avec le titre « Jamais sans toi ».

Depuis, la jeune artiste a eu l’occasion de publier son premier album intitulé Ma voie et est très fière de nous parler de lui, depuis le rooftop d’Universal Music…

Angelina…

Comment s’est passé cette année scolaire que tu as dû concilier avec la musique ?

Et bien là, je suis déjà en vacances, donc c’est cool. L’année s’est super bien passée. Niveau cours, ça se passe hyper bien aussi. Parfois, quand je rate l’école dans la semaine, j’arrive à rattraper très facilement, ou par des cours particuliers que j’ai à la maison.

Beaucoup de choses ont changé depuis que tu as du succès j’imagine ?

J’ai eu la chance que Patrick Fiori m’écrive une chanson !

J’ai toujours les mêmes amis qu’avant. Après, il y a des personnes qui s’éloignent, d’autres qui se rapprochent, c’est normal. Côté musique, ‘The Voice Kids’ a été une aventure incroyable qui m’a ouvert tellement de portes. C’est d’ailleurs grâce à elle que j’ai fait l’Eurovision Junior et que j’ai fait mon album. Une expérience incroyable ! C’était sans doute l’une des plus grandes.

À quel point ses deux émissions ont eu l’occasion de t’ouvrir des portes ?

En fait, ‘The Voice Kids’, ça ouvre surtout des portes pour ton avenir, et pour l’Eurovision Junior, c’est surtout représenter son pays, être soutenu par son pays. Les deux t’ouvrent tellement de portes en fait !

Tu as également été amenée à travailler avec des grands noms de la chanson. Comment se passe ce genre de rencontres quand on a que 12 ans ?

Oui, j’ai eu la chance que Patrick Fiori m’écrive une chanson ! Il était là pour l’enregistrement du single. C’était mon coach dans ‘The Voice Kids’. Ce qu’il s’est passé, c’est qu’il a appelé mes parents alors qu’on était en train d’enregistrer une chanson. Il leur a demandé s’il restait une petite place pour une chanson dans l’album. Je n’ai pas pu refuser ! (Rires) Il m’a fait une superbe chanson, j’en suis vraiment contente !

Cet album, c’est vraiment l’album que tu voulais faire ?

Oui ! En fait, je n’arrive presque pas à y croire. C’est allé très très vite, juste après l’Eurovision Junior en fait. C’est venu comme ça, d’un coup. J’étais vraiment trop contente, car un album ce n’est pas rien. En plus de ça, cela nous ouvre énormément de portes. Le fait d’avoir un album, ça me permet de présenter un beau projet, que ce soit dans les émissions ou ailleurs. D’avoir ses propres chansons, c’est super !

Tu as déjà des dizaines de millions de vues sur YouTube. Comment le vis-tu ?

Je ne m’attendais pas à autant de vues, surtout sur « Maman me dit », qu’autant de gens soient tombés sur mon single. Aussi, il y a eu un gros buzz sur l’application Tik Tok. Tout le monde a commencé à reprendre « Maman me dit ». Il y a avait près de 200.000 vidéos qui ont été faites. Je ne m’y attendais pas du tout ! Cela a commencé par un influenceur, deux, puis trois… Tous les influenceurs s’y sont mis. Cela m’a permis de me mettre en contact avec certains d’entre eux comme Enzo Tais-toi, Rose THR aussi, voilà !

Découvrez le clip « Maman me dit » d’Angelina :

Tu as un public relativement jeune. As-tu peur de rester dans une certaine case ?

J’aimerais une carrière comme Soprano car à la fois il remplit des stades, mais il va toujours chercher ses enfants à l’école.

Et bien, non, au contraire ! Par exemple, dans « Maman me dit », on ciblait principalement les adolescents, les enfants et les parents, alors que dans la chanson « C’est beau ici » qui vient de sortir, on essaye de cibler les plus âgés car c’est un titre plus mûr et c’est un sujet assez important, je trouve. Je voulais vraiment parler de l’environnement dans mes chansons, c’est très important à mes yeux.

Sais-tu si Soprano a pu écouter ta reprise de « Roule » ?

Oui, oui, il l’a écouté. Il l’a même partagé sur ses réseaux sociaux Facebook et Twitter ! (Sourire)

Si je te demande quels artistes te donnent envie de faire de la musique, que me réponds-tu ?

Alors, c’est compliqué. C’est un mélange entre Soprano et Ariana Grande. Je ne veux pas devenir une star planétaire comme Ariana Grande car à ce moment précis, elle n’a pas vraiment de vie. J’aimerais une carrière comme Soprano car à la fois il remplit des stades, mais il va toujours chercher ses enfants à l’école. Il reste une personne humble et il tente de rester les pieds sur Terre.

Les artistes que tu me cites sont dans un style pop-urbain, mais d’un point de vue musical, quels sont ceux qui t’inspirent ?

Pareil, j’aime beaucoup ce que fait Soprano, mais aussi Stromae. J’aime beaucoup aussi ce que fait Igit. C’est d’ailleurs lui qui m’a écrit « Maman me dit », « C’est si beau ici » et « Ma voie ».

Aimerais-tu devenir une sorte de modèle pour tous ces enfants qui t’écoutent ?

Et bien oui. Mais je dirais surtout à ces enfants que de croire en leurs rêves c’est le plus important. Il faut travailler beaucoup pour rêver grand !

Découvrez le nouveau clip d’Angelina :

Angelina - Exclusive PlayList