Yoann Fréget en interview : « Ce projet s’inscrit complètement dans la dynamique de mon album »

Gagnant de la dernière saison de The Voice, Yoann Fréget a été choisi pour interpréter la chanson phare du dernier long-métrage de Christophe Gans « La belle et la bête » : « Sauras-tu m’aimer ? ».

C’est à l’occasion de la sortie du film sur vos écrans qu’aficia vous propose une interview du chanteur qui vous explique comment cette chanson est née.

Entretien avec Yoann Fréget

Comment avez-vous été contacté pour faire la musique du générique de «La belle et la bête» ?

Sandra Rudich, la directrice de communication du film tenait à ce que ce soit moi. La production a pris contact avec ma maison de disques Universal. J’ai tout de suite accepté la proposition parce que ce projet s’inscrit complètement dans la dynamique de mon album « Quelques heures avec moi », qui cherche à tirer les gens vers le haut avec des valeurs positives : des choses qui donnent de la joie, de la paix. Et les valeurs véhiculées par le film me correspondent à 100% : dépasser les différences pour atteindre l’amour pur, ainsi que la thématique de la transformation qui dit que rien n’est figé, que tout peut évoluer. Ça m’a tout de suite semblé être une superbe opportunité.

Qui est l’auteur du texte ?

Il a été écrit par François Welgryn, l’auteur qui a le plus travaillé sur mon album. Il a la capacité de s’imprégner totalement de la thématique qui va lui être demandée. Il arrive à faire comme si c’était mon âme qui s’exprimait dans la chanson. C’est moi qui lui ai donné les thématiques que je souhaitais développer dans mon album et quand j’ai vu comment il les avait traitées, j’ai su que c’était avec lui que j’avais envie de travailler. Donc, c’est lui qui a écrit ce titre « Sauras-tu m’aimer ? », qui a d’ailleurs été décliné en anglais. Pour la composition, c’est le réalisateur de mon album Olivier Reine. Il a tout de suite trouvé la bonne mélodie pour ce titre, et tout le monde était d’accord, aussi bien Universal que Christophe Gans.

Vous connaissiez son cinéma ?

J’avais vu « Le pacte des loups » que j’ai beaucoup aimé. Pour la petite histoire, j’ai fait des études audiovisuelles parce que je voulais être réalisateur, c’est pourquoi je suis très sensible au travail des metteurs en scène qui apportent aussi une vision artistique et c’est le cas pour Christophe. C’est pourquoi j’ai été immédiatement séduit lorsqu’on m’a proposé «La belle et la bête».

Que vous ont inspiré les images du film ?

Personnellement, elles m’ont beaucoup touché. C’était nécessaire de les voir pour se rendre compte de l’ambiance du film qui n’est ni le Walt Disney, ni le Jean Cocteau, même s’il en reste un peu d’inspiration, mais avec quelque chose en plus. Chaque plan est comme une photo et cette façon de réaliser est rare en France. Il y a un mélange de prises de vues réelles et d’images de synthèse qui transportent dans un autre monde. Je crois que les gens vont être soufflés en le découvrant.
L’idée, avec la chanson, c’est qu’elle s’insère totalement dans le film, tout en véhiculant ma vision de cet amour.

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x