Mickaël Dos Santos en interview : « C’était très important pour moi de montrer toutes les facettes de ma personnalité »

Mickaël Dos Santos avait touché le public de ‘La France a un incroyable talent’ avec son histoire et sa voix. Il revient dans la chanson avec son premier album studio, Ma seconde chance. L’occasion pour aficia de lui poser des questions sur cet opus, ses projets…

Parfois, échouer en finale peut réserver de bonnes surprises pour la suite ! Lors de l’édition 2016 de l’émission « La France a un Incroyable talent », nous avions découvert Mickaël Dos Santos, jeune chanteur d’origine portugaise qui avait tout de suite tapé dans l’œil d’Eric Antoine qui lui fit accéder directement à la finale grâce au ‘golden buzzer‘.

Depuis, le garçon a confirmé son envie de percer dans la musique avec les titres « Prendre l’air », « Chaque seconde (I’m Alive) » et l’émouvant « Au revoir » dédié à sa maman disparue. Des titres que l’on retrouve sur le premier album du garçon, l’aboutissement d’un rêve… aficia lui a posé des question à l’occasion de la sortie de Ma seconde chance, confessions !

Mickaël Dos Santos… l’interview !

Bonjour Mickaël, quel est ton état d’esprit en cette journée particulière (jour de publication de l’album) ?

Je suis très content et excité à la fois ! C’est mon premier album donc pour moi ce n’est que du positif.

L’année dernière, tu nous confiais que cet album était prévu pour l’automne 2017… Finalement il sort maintenant. As-tu préféré prendre plus de temps pour que tout soit comme tu le voulais ?

Oui, c’est vrai que nous l’avions prévu pour l’automne dernier mais en fin de compte nous nous sommes dit que l’album n’était pas complet. Ce n’est pas le retour que nous voulions. Donc nous avons retravaillé dessus, sur certains titres. J’ai réenregistré certains passages. Nous avons vraiment préféré prendre le temps, sans presser les choses et sans sortir l’album juste pour sortir un album. Pourquoi se presser alors que c’est un premier album ? C’est vrai que mon public l’attendait avec impatience mais j’ai préféré attendre un peu et leur donner quelque chose de mieux.

Peux-tu nous dire quelques mots sur le nom de ton album, Ma seconde chance ?

J’ai voulu donner ce titre à mon album car, comme je le dis toujours, pour moi la musique a été une seconde chance. C’était important pour moi de faire ce clin d’œil à la musique. Ce premier album me ressemble et me raconte. Quand je l’écoute, c’est vraiment moi dans chaque titre. C’est un tout. À travers cet album, j’avais envie de montrer ma personnalité, qui j’étais ainsi que de partager mes goûts musicaux avec mon public.

Mickaël Dos Santos - DR

On sent que tes influences sont multiples sur cet album. Y a-t-il des artistes qui ont vraiment compté dans des moments de ta vie et dans la conception de cet album ?

Des artistes directement, non. Plutôt des styles musicaux ! La variété française bien évidemment. J’écoute beaucoup de musique latino aussi. Pas seulement du Nicky Jam. J’ai commencé la musique en écoutant Gipsy Kings et des sons dans ce genre-là. C’est grâce à des morceaux comme ça, qui m’ont bercé, que j’ai compris que j’aimais la musique. Je n’aime pas un style précis en particulier et j’ai voulu montrer que j’ai une palette musicale assez large. Je peux écouter des ballades, que j’apprécie beaucoup aussi, comme je peux écouter du rap à la Maître Gims.

Dans l’entretien que tu as eu l’année dernière avec aficia, tu as déclaré avoir beaucoup collaboré avec Nazim sur l’album. Comment s’est passée la collaboration avec lui ?

Ça s’est très bien passé ! Nazim est une personne que j’aime beaucoup. Il est très simple comme garçon. Lorsque nous avons enregistré mon premier titre, il m’a très bien accueilli et a su me mettre rapidement à l’aise. C’est lui qui m’a formé à l’univers du studio. Je suis très content qu’il se soit lancé en solo car il a le potentiel et il le mérite. Il a signé de nombreux titres sur mon album et je suis ravi d’avoir travaillé avec lui et son équipe.

Mickaël Dos Santos - DR

Avec quel artiste révérais-tu de collaborer ?

Je pense que ça serait avec Maître Gims ! J’aime beaucoup ce qu’il fait. Nous l’avons connu avec la Sexion d’Assaut et je trouve que le rap qu’il fait est différent. Ce n’est pas un rap hardcore et c’est un rap qui dit la vérité. C’est un artiste qui est un rappeur mais qui a aussi une voix et qui sait montrer les sentiments. C’est ce que j’aime chez lui.

Tu as décidé de dévoiler le titre « Au revoir » qui est dédié à ta maman avant la sortie de l’album. C’est important pour toi que ton public connaisse cette part de sensibilité dans ta personnalité ?

C’était très important pour moi de montrer toutes les facettes de ma personnalité. De montrer la positivité qu’il faut avoir dans la vie malgré les épreuves. J’avais envie de montrer ce qui avait de moi la personne positive que je suis aujourd’hui. J’avais aussi envie de montrer aux personnes qui ont perdu un proche que, malgré cette absence, il faut se servir de cette disparition comme d’une force. Et la musique peut être la solution. C’était important de dédier un titre à ma mère dans l’album et de dévoiler ça à mon public. Je ne cache rien de ce que je suis.

Découvrez « Au revoir » de Mickaël Dos Santos :

Aimerais-tu, un jour, que ta musique traverse la péninsule ibérique et s’exporte au Portugal comme ont pu le faire dans le sens inverse des artistes comme Tony et David Carreira par exemple ?

Bien sûr ! Comme je le dis souvent, la communauté a vraiment été derrière moi depuis le début. Les Portugais ont une certaine fierté vis-à-vis de mon parcours dans ‘La France a un Incroyable talent’. Nous voulons montrer que nous ne savons pas seulement manipuler la truelle (Rires) comme le veut le vieux cliché. Même là-bas, les gens étaient fiers de moi, ça a fait le tour des médias. Ça sera un réel plaisir de m’exporter et de, pourquoi pas, faire un duo avec un artiste portugais. Sur mon album, il y a le titre « Viver a Vida » dans lequel je chante en portugais. C’est un clin d’œil pour la communauté qui attendait depuis un bon moment.

Le portrait décalé de Mickaël Dos Santos…

  • Ton plat préféré
    • Les moules frites !
  • Une chanson qui te fait danser
    • « Se Vive Mejor » d’Antonio José et Juan Magan
  • Si tu étais un animal
    • Un jaguar !
  • Ton dernier coup de cœur musical
    • « I’ve got you under my skin » (Frank Sinatra cover) par Ben l’Oncle Soul
  • L’objet que tu ne quittes jamais
    • Le pendentif de ma mère
  • Ta plus grosse bêtise de ta vie
    • Avoir volé dans un magasin quand j’étais petit
  • Le mot de la fin
    • Je remercie toutes les personnes qui me suivent chaque jour et qui prennent le temps de regarder et d’écouter ce que je fais. Je leur fais de grosses bises et leur dis à très vite !

Également disponible en support physique sur la Boutique Officielle.

Afficher plus
Fermer
Fermer