Niki Black - © Guillaume Reynaud
Niki Black - © Guillaume Reynaud

Niki Black en interview ‘Flash’ : “Le mantra de cet EP réside dans l’idée que l’amour est un rêve”

En prélude à la parution prochaine de son premier EP, Niki Black s’est confiée à aficia sur le début d’une carrière prometteuse.

En octobre dernier, Niki Black levait le voile sur “My Little Dreamer”, un premier single onirique et aérien bercé par la douceur du piano et d’une harpe. Celle qui avait donné de la voix dans la dixième saison du télé-crochet ‘The Voice’, en 2021, se dévoile alors à travers un univers artistique extrêmement léché. Afin de poursuivre les présentations, l’artiste dévoilera son premier EP The Dream Session le 9 décembre. Pour aficia, l’artiste a livré quelques détails sur ce projet à paraître !

Niki Black, l’interview !

1 Pourrais-tu te présenter pour le public français qui ne te connaîtrait pas encore ?
Je m’appelle Niki Black, je suis originaire de Los Angeles mais je vis et je travaille actuellement à Paris. Je suis auteure-compositrice et interprète, je joue du piano et j’aime sublimer les émotions et les sensations à travers les chansons que je chante. C’est en tout cas mon état d’esprit actuel, celui de pouvoir véhiculer des émotions.

2 Le grand public t’a découvert dans The Voice, quel souvenir gardes-tu de cette expérience ?
J’ai eu la chance de pouvoir participer à cette émission l’année dernière. C’est pour moi une étape cruciale qui a permis de m’ouvrir beaucoup de portes dans le développement de ma carrière. Cette émission est une vitrine incroyable pour les talents et c’est sans doute la meilleure manière pour gagner en visibilité et avoir une connexion avec le public français. Mais pas uniquement avec le public français puisque ‘The Voice’ est suivie dans de nombreux pays, je pense notamment aux personnes francophones en Suisse ou en Belgique. Suite à ‘The Voice’, j’ai eu la chance de signer sur un label à Paris et de travailler ici. Je me sens très chanceuse de voir mon rêve se concrétiser. C’est fou de se dire que le public me découvre enfin à travers mon univers et mes chansons. Et c’est incontestablement grâce à ‘The Voice’.

3 Tu as dévoilé ton premier single intitulé “My Little Dreamer”. Peux-tu revenir sur la genèse de cette chanson ?
La genèse de cette chanson renvoie à la spiritualité et à la pureté. J’étais alors à Los Angeles, en plein confinement, dans un moment difficile pour tout le monde. J’avais dû quitter Paris et laissé tout ce que j’étais en train d’entreprendre derrière moi. J’étais aussi tombé amoureuse d’un homme qui a inspiré toutes les chansons de mon premier EP The Dream Session. Et c’est cette belle relation qui a insufflé le côté rêveur de “My Little Dreamer”. Je ne me souviens plus vraiment comment mais la mélodie du piano m’est venue immédiatement quand j’ai commencé à travailler sur cette chanson. J’associe cette relation amoureuse à l’idée de vivre un rêve éveillé.

Je me suis également inspirée de l’astrologie. J’adore l’astrologie ! J’ai exploré le message des rêves parce que la personne sur laquelle j’ai écrit la chanson est du signe Poissons. Ce signe est connecté à la planète Neptune qui le plonge dans les étoiles et les rêves. Il y a aussi derrière cette combinaisons le symbole de Jésus Christ, une symbolique forte qui renvoie à la spiritualité.

Visionnez le clip de “My Little Dreamer” :

4 C’était important pour toi de miser sur une ballade et des sonorités à contre-courant de ce que l’on peut entendre habituellement en radio ?
Oui, parce que ça renvoie véritablement à mon état d’esprit lors de la conception de la chanson. Le monde était sous confinement, j’étais seule, en intimité avec mon piano. Et c’est la raison pour laquelle cette chanson est si émotionnelle. Cette ballade témoigne aussi bien d’un moment de ma vie que de la situation d’enfermement vécue dans le monde à cause de la crise sanitaire.

5 Quels sont tes prochains projets ?
“My Little Dreamer” est une chanson extraite d’un EP composé de 4 titres. L’EP, The Dream Session, sera dévoilé sur toutes les plateformes digitales le 9 décembre. Ce projet a été conçu comme une expérience auditive spéciale qui pourrait s’apparenter à un rêve finalement. Quand on écoute les 4 pistes, on a la sensation d’une écoute continue. Le mantra de cet EP réside dans l’idée que l’amour est un rêve. La musique est inspirée de mes propres expériences de vie. Je dirais que l’atmosphère qui se dégage des chansons est émotionnelle, vulnérable et mythique.

J’aimerais aussi avoir la chance de collaborer avec des artistes français ! Je rêve de faire un duo avec une rockstar. Je suis fan de Johnny Hallyday et je suis donc à la recherche du prochain Johnny Hallyday. J’adore collaborer avec des gens. Et sur l’EP, j’ai eu la chance de collaborer avec des personnes remarquables. Attendons de voir ce qu’il se passe dans le futur !

➡ Pour suivre l’actualité de Niki Black, rendez-vous sur Instagram 📸