Purple Disco Machine - DR

Purple Disco Machine en interview : “Le secret pour faire un hit est de ne pas penser à faire un hit”

Exclusivité aficia

À l’occasion de la dernière édition de l’Electroshock à Marseille, nous avons rencontré Purple Disco Machine. aficia lui a posé 5 questions !

C’est le DJ du moment ! Après avoir signé le tube “Devil in Me” il y a quatre ans, le DJ allemand Purple Disco Machine réitérait l’exploit l’année dernière avec “Hypnotized”, titre qu’il partage avec Sophie and The Giants, et ce, à une plus grande échelle. Aujourd’hui, c’est son titre “Dopamine” qui tourne sur les ondes ! 

De passage en France début octobre, aficia a eu l’opportunité de le rencontrer dans le Sud de la France, au Baou à Marseille à l’occasion du retour de l’Electroshock, la plus grande tournée gratuite électro de France organisé par Virgin Radio, où se sont succédés sur scène Polo & Pan, FEDER, Ofenbach, Bon Entendeur ou encore Kungs. Nous en avons profité pour poser quelques questions à Purple Disco Machine, lui aussi présent !

5 questions à Purple Disco Machine 

1 Bonjour Purple Disco Machine. Comment définis-tu ton projet ? 

Wow, quelle question difficile ! Je m’appelle Tino, et pour le reste… je ne sais pas ! Que dirais-tu si tu devais présenter le projet (en s’adressant à Anthony, son attaché de presse, ndlr) ?

Anthony : Je dirais que Purple Disco Machine, c’est un mélange de différents styles. Je pense que c’est un artiste aussi grand et talentueux que Prince (ironise-t-il, ndlr).

Purple Disco Machine : Bien meilleur que Prince même ! Blague à part, pour répondre à ta question, je pense que la réponse est dans la question. Il y a de la disco, c’est coloré, c’est fun. C’est joyeux , tout simplement !

2 Tu as aujourd’hui 41 ans. Tu as démarré ta carrière avec Purple Disco Machine  tardivement en signant ton premier tube en 2020. Pourquoi s’être lancé dans le bain si tard ? 

En réalité, je suis dans la musique depuis 1996 ou 1997 en mixant à droite à gauche. Puis j’ai pendant longtemps travaillé sur un autre projet, pendant plusieurs années d’ailleurs, dans une veine plus EDM.

Et puis, un jour j’ai voulu tout arrêter, et tout recommencer avec Purple Disco Machine. Un nouveau nom, mais avec la même musique, sans attentes et sans pression. Je voulais juste faire de la musique.

3 Tu as signé le tube “Hypnotized” en 2020 avec Sophie and The Giants. Quelle sensation cela fait d’être le temps de quelques mois LE DJ du moment ?

Je ne le fais pas pour être numéro 1. En revanche, c’était très cool de l’avoir signé en 2020, surtout avec la période que nous venons de traverser, une année très difficile pour les gens, mais aussi pour nous, producteurs et DJ. Je n’ai pas pu tourner à travers le monde comme je l’aurais souhaité.

Donc quelque part, entendre mon titre sur toutes les ondes compensait un peu ce manque. J’espère pouvoir continuer à écrire de nouveaux tubes mais on ne sait pas forcément de quoi est fait demain !

4 Justement, tu as sorti plusieurs morceaux suite à cela comme “Fireworks” ou “Playbox ”, et toujours dans le même style. As-tu d’autres titres en stock, prêts à sortir ? 

Oui, je prépare un album qui devrait sortir bientôt. Dessus, tu devrais retrouver plusieurs inédits que j’ai eu l’opportunité de concevoir durant ces deux dernières années. Certains morceaux sortiront sur l’album, d’autres l’année prochaine. J’espère juste qu’ils arriveront bientôt !

5 Tu viens de sortir le clip de “Dopamine” et le titre est déjà sur toutes les ondes. C’est quoi le secret pour faire un hit ?

Je pense que le secret pour faire un hit est de ne pas penser à faire un hit. Lorsque je produis une musique, je suis juste mon instinct, je me laisse guider par le flow. Je produis juste les chansons que j’aime. Je ne suis pas les codes ou les genres, ce qu’il passe et ce qui fonctionne à la radio.

Mon souhait le plus profond serait de voir le monde se rassembler autour de ma musique. Et je crois que “Dopamine” en est le plus bel exemple. Je l’ai fait pendant le confinement. Je n’ai jamais rencontré Eyelar (la chanteuse du titre, ndlr) avant de sortir la chanson. Nous avions trouvé des alternatives à distance et nous sommes tellement contents que le morceau plaise. On espère que ça continue !

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x