SarahBa, le nouveau nom de la pop en interview !

SarahBa… Une petite française qui se construit un nom depuis quelques années aux Etats-Unis. Un petit brin de femme pétillant, une surdose d’énergie exubérante et un univers qui semble trempé dans de l’acier indestructible. C’est un nom à retenir car quand SarahBa sera enfin en France, vous allez forcément l’entendre ! #Aficia vous fait les présentations avec une interview exclusive.

Pour avoir la chance de rencontrer SarahBa il faut prendre un avion et filer tout droit dans la cité des Anges, Los Angeles. Car la petite française a trouvé un refuge parfait pour se construire un univers artistique depuis quelques années sous le soleil US. Une voix douce et claire, un timbre sensuel et un physique à faire craquer au premier regard, voilà comment définir en quelques mots SarahBa. Un charme et un potentiel artistique qui tombe sous le regard de Manny Mijares, le CEO de Upscale Recording et producteur indépendant.

Aujourd’hui, à 22 ans, SarahBa commence à faire affoler le monde musical : son premier album en cours de finition est rempli de noms prestigieux et s’annonce comme un événement. Chez #Aficia, curieux d’en savoir plus sur le phénomène, désireux de lever le secret sur un nouveau nom de le pop, nous avons eux le plaisir que SarahBa réponde à nos questions… Embarquement pour une interview proche de la planète Mars !

L’interview de SarahBa

Bonjour SarahBa et un grand merci à toi de prendre le temps de répondre à nos questions. Pour commencer pourrais-tu te présenter rapidement à nos lecteurs ?

SarahBa : Hello hello, mon prénom est Sarah, je suis née à Paris ou j’ai aussi grandie et je vis depuis quelques années à Los Angeles. Je suis chanteuse et j’ai une formation de comédienne

SarahBa - DRExplique nous comment es née la passion pour la musique, pour le chant…

SarahBa : Michael Jackson en ce qui me concerne… J’ai passé mon enfance à chanter toutes ses chansons jusqu’à en rendre malade mon entourage 😉 ca explique aussi pourquoi j’aime la musique qui remue je suppose… En ce qui concerne le chant c’est venu naturellement avec la musique. Je n’avais pas eu l’idée de devenir chanteuse quand je suis partie à Los Angeles, je voulais reprendre la comédie et puis tout s’est enchaîné et voilà !

Tu vis maintenant aux USA. Cette traversé de l’océan a changé quoi dans ta vie ?

SarahBa : J’ai appris à être plus cool, plus enjouée, plus communicative et plus positive ! Quand je rentre à Paris je me fais toujours la reflexion. Ici vous râlez beaucoup alors que vous êtes dans l’un pays les plus beaux du monde  lol ! Je dis pas que je suis mieux ou total peace and love, mais en tout cas, j’essaye d’avoir une bonne balance et de gérer pour pas faire profiter des autres de ma mauvaise humeur quand c’est le cas . Mais je suis aussi très française, genre directe et cash, ce qui peut parfois froisser les américains 😉 J’adore connaître et utiliser les deux cultures. C’est une chance de dingue.

Aux Etats-Unis une rencontre change littéralement ton existence et surtout ta carrière. Raconte nous ta rencontre avec Manny Mijares, le CEO de Upscale Recording.

SarahBa : C’est une histoire comme il n’en arrive qu’ici à L.A oui. On était venu en vacances en famille à Los Angeles. C’était la première fois que j’y venais, je n’étais même pas majeure. En face l’hôtel où on logeait, il y avait comme un talent show ouvert aux amateurs. Mon frère m’y a inscrite sans rien me dire et m’a mise devant le fait accompli. L’une de mes chansons préférées depuis que je suis gamine c’est forcément un titre de Michael Jackson. C’est ce que j’ai chanté pour les essais. Dans le jury il y avait Manny. Je n’ai pas pu participer au concours car il fallait être américain, mais Manny a eu comme un coup de cœur et m’a proposé un contrat à peine quelques plus tard. Ma mère ne l’a pas pris au sérieux mais ils ont gardé contact. Après le divorce de mes parents, ma mère a décidé de venir vivre ici avec moi dans les bagages, Manny m’a proposé de reprendre là ou on s’était arrêté et je me suis retrouvée à New Port Beach en studio direct.

Les événements s’enchaînent rapidement pour toi : rencontre avec Jenson Vaughan, collaboration sur le titre « Twisted », présentation au label Ultra par Benny Bennassi et signature de ton premier vrai contrat à 19 ans… Comment tu te sens alors ? Et cette vitesse de réussite, comment tu l’appréhende ?

SarahBa : Oui tout s’est fait vite, trop vite même d’ailleurs. Manny m’a présenté a beaucoup de compositeurs et auteurs et j’ai eu très vite beaucoup de chansons. L’une d’entre elle d’entre était Twisted et je l’ai envoyé moi même à Benny Bennassi dont j’étais fan mais que je ne connaissais pas, via Facebook lol. Jamais je n’aurais cru qu’il me répondrait ! Son manager m’a contacté dans la foulée et Benny a produit le titre. Mann et Iyaz se sont joints au projet et mon producteur m’a présenté à Ultra Record. J’ai signé mon contrat quelques mois plus tard. Mais pour différentes raisons, le titre n’est pas sorti, ça calme direct 😉 J’ai continué à enregistrer en studio, mais la magie n’est pas revenue. Un an et quelques plus tard, je voyais qu’on arrivait à rien de satisfaisant. J’ai demandé à rompre mon contrat. Je pensais que j’y arriverais mieux seule …

Aujourd’hui tu as 22 ans et tu prépares ton premier album. Cet album est produit par Jenson Vaughan qui a déjà travaillé pour des stars comme Kelly Rowland, Rita Ora, Timbaland, Snoop Dogg, Ray J, Britney Spears, Madonna, Rihanna… Peut-tu nous en dire un peu plus sur ce premier opus ?

SarahBa : Jenson est LA rencontre qui a changé ma vie. Après avoir végété un moment je l’ai rappelé et lui ai demandé s’il voulait bien travailler avec moi, même sans contrat. Il m’a répondu tout de suite et on a commencé à écrire et composer ensemble cette fois, pendant qu’il composait pour tous les autres. En deux ans il a écrit pour tout un tas de gens, et il est devenu l’un des compositeurs canadiens les plus demandés.
C’est un album pop comme on les fait aux Etats Unis je dirais. Pas mal de up tempos, des ballades et selon les chansons, des arrangements parfois orientés dance européenne que les américains adorent maintenant, ou R&B ou encore latinos. Depuis que je suis ici tout le monde me prend pour une « chica », alors pourquoi pas ! lol

SarahBa - DR

Il parait qu’un titre présent sur l’album sera en featuring avec une grande star du Rap US ! Info ou intox ?

SarahBa : Non non c’est bien du réel. J’ai tenté la même chose qu’avec Benny Bennassi et j’ai eu la magie avec moi une deuxième fois. C’est dans la boîte, c’est Tyga et son label vient de nous donner son accord, après avoir écouté le résultat. Je suis SUPER CONTENTE !!!!!!

En prémisse aux album il y a toujours des singles… Tu sais déjà quel titre sera choisi pour faire figure d’emblème de cet album ?

SarahBa : Le souci pour le moment c’est que selon les pays, la préférence va a un titre ou un autre, mais je pense que le premier single sera Turn Me Up.

Si tu devais définir ton univers en quelques mots, comment le ferais tu ?

SarahBa : Entêtée, bosseuse, inconsciente, crazy. Un vrai pitbull mais un pitbull sympa avec les ongles bien faits ! lol

Et comment tu donnerais envie aux personnes qui ne te connaissent pas d’écouter ta musique ?

SarahBa : La question piège ! Parce qu’elle est top bien sûr ma musique. A fond dans votre voiture le matin pour aller au boulot et la journée démarrera sur les chapeaux de roue. Je suis mieux qu’un tube de vitamine C à moi toute seule ! 😉

Tu as déjà collaboré avec de grands noms de la musique, comme Timbaland, Craig David, Iyaz, Youngfryre et Mann… Il y a forcément un artiste avec qui tu rêverais de travailler… Qui ?

SarahBa : Ce serait plutôt en terme de son que j’ai des rêves, enfin des fantasmes on va dire même pour le moment. Max Martin ou Calvin Harris aux manettes, ce serait dément pour moi.

Le public français ne te connais pas encore vraiment, as tu l’intention de venir le saluer et lui présenter ta musique très bientôt ?

SarahBa : Evidemment !!! Paris c’est chez moi et je suis toujours française même si je suis maintenant américaine sur le papier. Je viens de finir en studio l’adaptation en français de Turn me up pour faciliter le travail du label français qui sera preneur. Je suis même surprise du résultat, ça sonne aussi bien qu’en anglais.

A quoi faut-il s’attendre dans les prochains mois avec SarahBa ?

SarahBa : Croisez les doigts pour moi, je fonce de tous les côtés pour que mon premier album sorte bientôt. J’ai encore du boulot en studio pour le boucler mais je suis à fond !

Un premier album !

Depuis son arrivée aux Etats-Unis, elle a collaboré avec une liste impressionnante de producteurs, DJs et artistes du monde entier. Elle a enregistré des titres avec Timbaland, Craig David, Iyaz, Youngfryre et Mann. Des DJs allemands, français, belges la sollicitent pour prêter sa voix à leurs productions club….  Aujourd’hui Jenson Vaughan (Kelly Rowland, Rita Ora, Timbaland, Snoop Dogg, Ray J, Britney Spears, Madonna, Rihanna) met tout son talent et sa crédibilité dans la production du premier album de SarahBa, qui est promis à truster le top des pop-dance charts.

Artiste indépendante à l’aube de la célébrité, SarahBa a une idée très claire de l’image qu’elle veut donner. Elle est aussi posée, confiante et indépendante d’esprit, ce qui fait d’elle potentiellement un nouveau modèle positif dans le panorama de la pop.

Le Portrait Chinois de SarahBa

Si tu avais la possibilité de te réincarner en une personnalité ?

SarahBa : Charles Aznavour

SarahBa - DRLe duo de tes rêves ?

SarahBa : Un duo virtuel avec Michael Jackson ou un featuring sur un titre de Justin Bieber, que j’ai rencontré brièvement à L.A

#Aficia est généreux est t’offre la salle de concert de tes rêves… Laquelle ?

SarahBa : Le Stade O2 à Londres (rien que ça , faut bien rêver un peu non ?)

Toujours très généreux, on t’emmène avec nous en voyage. Mais, très lâchement, nous t’abandonnons sur une île déserte… Tu as toutefois le droit d’emporter avec toi un album, mais un seul…

SarahBa : Thriller de MJ of course et je planquerai le premier album de Justin Timberlake sur une clé USB, mais comme votre île sera reliée à internet, j’aurai mon Icloud tout entier donc vous êtes cuit 😉

Un livre que tu emporterais partout avec toi…

SarahBa : « Cultiver son Jardin pour les nuls » 😉

Si tu devais conseiller à des Martiens un endroit à visiter sur Terre…

SarahBa : L.A, où ils sont déjà !

Ton insulte préférée ?

SarahBa : Bitch 

Le plus beau des mots d’amour, la plus belle des phrases d’amour ?

SarahBa : LOVE, LOVE LOVE … on est nourri au love dans le monde. Heureusement ! Je t’aime moi non plus pour épicer un peu le truc 

Et c’est déjà la fin de notre interview… Mais la tradition chez #aficia est de toujours laisser le mot de la fin à l’artiste. C’est donc à toi, tu as carte blanche pour t’adresser à nos lecteurs, à ton public…

SarahBa : SVP, croisez le majeur et l’index fermez les yeux une seconde et dites juste : faites là haut qu’on reste en paix dans ce monde et que tout le monde puisse manger à sa faim. C’est bateau mais je m’en fous parce que je crois que si 10, 30 ou 5000 personnes font ce truc débile en apparence, ça va envoyer un bon signal. Signé : La Martienne de France 

>>> Retrouve SarahBa sur Facebook et Twitter.

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x