Tom Gregory - © Ozge Cone
Tom Gregory - © Ozge Cone

Tom Gregory en interview : “J’écris toujours ce que je ressens et j’espère juste que cela me connecte avec les gens”

Exclusivité aficia

Après avoir enchainé les singles à succès et actuellement en pleine préparation de son deuxième album, Tom Gregory a accepté de répondre à quelques questions… C’est à découvrir sur aficia.

Chez aficia, on aime également recevoir des artistes étrangers ! Pour cette fois, c’est Tom Gregory qui a répondu présent. L’occasion pour nous de revenir sur sa carrière internationale, ses influences, son album In A World So Cold, ses tubes « Fingertips« , « Rather Be You » ou l’efficace « Never Let Me Down » comptabilisant plus de 150.000.000 écoutes sur Spotify. Un chiffre qui donne le vertige. Le petit bonus de notre rencontre ? Nous avons même évoqué son deuxième album en pleine préparation !

Tom Gregory : l’interview…

Ton album Heaven In A World So Cold, sorti en septembre 2020, parle de ta construction personnelle, du passage de l’adolescence à l’âge adulte. Comment as-tu créé cet album ? Quel a été le déclencheur pour parler de cette époque ?

Tom Gregory - © Ozge Cone

Cet album était une collection de chansons que j’avais écrites entre 19 et 24 ans environ. Je pense que le déclencheur était juste le fait d’être honnête et réel. Pour un artiste, prendre le temps de faire son introspection et d’être honnête dans son travail est sans doute la chose la plus difficile. Mais, pour moi, cela a été très gratifiant.

Pour toi, quelle est la chanson liée à un événement de ta vie où tu as appris le plus de choses ?

Probablement n’importe quelle chanson de Keane ou Travis, deux groupes qui m’ont vraiment obsédé par la musique dès mon plus jeune âge.

Selon toi, qu’est-ce qui fait de la bonne musique ?

L’honnêteté !

Tu as tourné le clip de “What is Love is” dans ta ville natale, Blackpool. Était-il essentiel de revenir là où tu as eu tes premières histoires d’amour ? Cela a-t-il plus de sens pour toi ?

Pour moi c’était juste important de montrer aux gens où j’avais grandi et de dépeindre une partie de moi que les gens n’avaient jamais vue. Je pense que ce ne sera certainement pas la dernière fois que je tournerai à Blackpool !

Le morceau “Never Let Me Down”, que tu partage avec Vize, a permis à de nombreuses personnes de te découvrir. Comment est née cette collaboration ?

Je connaissais les gars de Vize depuis plusieurs années en fait et nous avions toujours parlé de travailler ensemble. Quand ils sont venus me voir avec l’idée initiale, je savais que je voulais mettre mon empreinte sur la chanson. C’était génial de pouvoir travailler avec des gens que je connaissais et en qui je faisais confiance !

Tu as ensuite rebondi avec “Rather Be You” qui a connu un grand succès en Europe. Quand tu fais un titre, te poses- tu la question de savoir s’ il plaira à tel ou tel pays ?

Pour être honnête : non. Je pense que faire des titres pour autre chose que vous-même ou quelque chose qui ne vous inspire pas est probablement une mauvaise idée. J’écris toujours ce que je ressens et j’espère juste que cela me connecte avec les gens, peu importe d’où ils viennent.

Dans ton prochain album, comment comptes-tu parler de toi ? Sera-t-il une prolongation de ce que tu proposes déjà ?

C’est encore quelque chose que je suis en train de travailler et de mettre en place en ce moment ! Je pense que, ce qui est sûr, c’est que les gens vont entendre une légère évolution de mon son !

L’amour est un repère dans ta musique et une source d’inspiration. N’est-il pas trop difficile d’aborder ce sujet en cette période où les interactions sociales sont très limitées ?

C’était le cas, et cela nécessitait en fait beaucoup de réflexion et d’évoquer beaucoup de choses qui se sont produites dans le passé ! Je pense que cela a été un problème pour beaucoup d’artistes qui écrivent leur propre musique… Il y a cette crainte et le besoin d’expérimenter de nouvelles choses et, de ce fait, d’avoir de nouvelles choses à dire.

Je pense que faire des titres pour autre chose que vous-même ou quelque chose qui ne vous inspire pas est probablement une mauvaise idée.

Tom Gregory

Plus largement, quels sont les sujets que tu aimerais mettre en musique ?

Toujours quatre sujets principaux pour moi : l’amour, la perte, la vie et l’évolution…

Tu as été nominé en 2020 pour deux cérémonies françaises : les NRJ Music Awards et Les étoiles de la scène française. Que penses-tu du soutien du public français ?

C’est absolument incroyable..! Surtout que je n’ai été qu’une seule fois en France. J’ai hâte de rendre l’amour qu’on m’a témoigné en jouant en direct, sur scène, devant les gens ! La France est belle et j’ai hâte d’être de retour bientôt !

Que peut-on te souhaiter pour 2021 ?

Rejouer, enfin, des concerts en vrai devant un vrai public !!!

aficia est un pionnier des nouveaux talents. As-tu un artiste à nous faire découvrir ?

Allez voir un groupe appelé VALLEY. Je suis obsédé par ces gars depuis 12 mois !

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x