P.R2B - Dolce Vita - Capture YouTube

Clip “Dolce Vita” : P.R2B extériorise sa joie par la danse

P.R2B continue sa mise à nue avec un troisième single très abouti intitulé “Dolce Vita”. C’est à découvrir sur aficia !

Pauline Rambeau de Baralon, alias P.R2B sur scène, réfute l’idée d’être associée à une étiquette musicale. Artiste aux multiples facettes et passionnée de cinéma, de théâtre et de musique, elle orchestre des morceaux éclectiques d’une grande sensibilité artistique. Prônant tantôt une modernité imparable, tantôt une désuétude audacieuse, la chanteuse est parée pour surprendre et perdurer.

Après les titres “La chanson du bal” et “Océan Forever” dévoilés plus tôt cette année, P.R2B dévoile désormais le single “Dolce Vita”. Disponible en écoute et en téléchargement sur toutes les plateformes digitales, ce troisième extrait annonce la préparation d’un premier EP dont la parution est prévue à la rentrée.

Une relation épanouissante

Des mots poétiques aussi bien chantés que parlés résonnent sur une mélodie quelque peu mélancolique aux influences multiples. Particulièrement envoûtante, “Dolce Vita” mêle des arrangements organiques à des arrangements synthétiques qui subliment le timbre de voix singulier de P.R2B.

En quête de bonheur et d’une vie douce, l’artiste célèbre le sentiment d’épanouissement dans une mise en images esthétique réalisée par ses soins. À travers un clip cinématographique mais sans fioritures, P.R2B déambule dans les rues, entre mer et montagnes. Tout au long du jour, l’artiste danse et tournoie avec énergie comme pour extérioriser sa joie et inviter tout un chacun à profiter de chaque instant de la vie.

Visionnez “Dolce Vita”, le nouveau clip de P.R2B :

Je me suis retrouvée confinée à Marseille dans un petit appartement. En sachant qu’à quelques kilomètres il y avait la mer mais sans pouvoir y aller en taisant des limitations de quartier. Alors j’imaginais le moment où j’allais pouvoir la voir. Le planning devait être tout autre, il devait y avoir des concerts , des sorties. Et en réécoutant les chansons , il y avait celle là, ‘Dolce Vita’. Une déclaration d’amour; une chanson que j’ai écrite dans le bonheur, où la seule chose que j’avais envie de dire c’était je t’aime . Alors dès que le confinement a été déclaré nous sommes parties avec Marie en repérages dans la vieille voiture de ces grands parents. Nous avons arpenté Marseille. J’avais dans la tête toutes les scènes de danse que j’aimais, Billy Elliot sur les T.Rex, l’ouverture de West Side Story , la danse cathartique de Dénis Lavant dans Beau Travail. Nous nous sommes fixées comme objectif de tourner qu’au lever et au coucher du soleil. Et c’est comme ça que ‘Dolce Vita’ est né. Dans une vraie envie de joie, nous posions la voiture dès que nous sentions que le lieu avait une magie, et je me mettais à danser au milieu de la route, sous l’œil parfois étonné de certaines personnes. Mais c’était la vie !!

P.R2B