Matmatah revient à « Marée haute » pour taper du poing sur la table. Écoutez !

Matmatah met fin à une longue absence avec « Marée haute », un extrait de son cinquième album attendu dans les bacs le 3 mars. Écoutez-le sur aficia !

Vous les croyiez disparus ? Le chanteur Tristan Nihouarn et ses acolytes Éric Digaire et Benoît Fournier sont de retour cette année, mais avec un nouveau guitariste : Emmanuel Baroux. En réalité, Matmatah avait commencé à teaser son comeback à l’automne dernier en dévoilant les dates d’une tournée dont le coup d’envoi sera donné à St-Brieuc le 23 février et comptant plusieurs escales à Paris, à l’Olympia (2 mars) puis à La Cigale (16 et 17 mai). Oui, le groupe breton devrait en profiter pour interpréter les titres qui ont bâti sa réputation depuis en 1997, dont « L’apologie » et « Au conditionnel ». Mais pas uniquement.

Reformé après un hiatus de près de dix ans, Matmatah annonce la couleur de son cinquième opus Plates coutures, à découvrir dès le 3 mars. Toujours aussi engagé, il a écrit et mis en boîte 11 titres chez nos voisins anglais, sous la houlette de Bruno Green du groupe Détroit. Annonçant d’entrée de jeu la fin de notre civilisation, ce disque qui bat en brèche différents sujets représentatifs de la manière dont l’homme se comporte aujourd’hui est en réalité plus positif qu’il n’y paraîtra au premier abord, laissant la porte ouverte sur un avenir meilleur. En préambule, Matmatah nous propose de découvrir le très réussi « Marée haute ».

« Quoi qu’il arrive je reviendrai… »

Premier extrait de Plates coutures, ce nouveau single vient d’être envoyé aux radios et mis à disposition sur les plateformes de téléchargement et de streaming. Et tout porte à croire qu’il ne passera pas inaperçu ! Il faut dire que le groupe n’y va pas avec le dos de la cuillère pour dénoncer tous ceux qui s’agrippent au pouvoir, quitte à commettre d’impardonnables fautes. Aucun nom n’est clairement cité, mais chacun mettra aisément un visage sur ces mots…

Découvrez le nouveau single « Marée haute » de Matmatah :

Afficher plus

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer