Mort de Chester Bennington : la thèse du suicide confirmée

Chester Bennington - Facebook
Chester Bennington - Facebook

Les causes de la mort de Chester Bennington, le leader de Linkin Park, sont désormais connues, plongeant le groupe et ses fans dans l’effroi.

On sait avec exactitude comment est mort le chanteur du groupe Linkin Park, même si la thèse du suicide avait déjà très largement été relayée. Le corps sans vie de Chester Bennington avait été retrouvé sans vie le jeudi 20 juillet à son domicile de Palos Verdes, près de Los Angeles. Immédiatement, le responsable des opérations au sein du service médico-légal chargé avait émis cette éventualité, évoquant une pendaison, sans donner plus de précisions.

Mais c’est aujourd’hui qu’un porte-parole de l’institut médico-légal du comté de Los Angeles a défini les causes exactes de cette morte soudaine, à l’âge de 41 ans. Chester Bennington s’est bel et bien suicidé, lui dont on savait qu’il souffrait de dépression depuis de nombreuses années.

La tournée annulée

C’est à ce titre-là que ses anciens acolytes ont tenu à lui rendre hommage sur le site internet officiel de Linkin Park en invitant leurs fans à exprimer leur peine sur une page dédiée, mais aussi en invitant les personnes en détresse à contacter le centre de prévention du suicide pour que des actes de la sorte ne se reproduisent pas.

La mauvaise nouvelle avait déjà suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, d’anonymes et de célébrités, dont OneRepublic, Katy Perry ou Pharrell Williams, et de quelques Français dont Marina Kaye et Amir.

Linkin Park venait de publier l’album One More Light et assurait une tournée qui devait l’occuper jusqu’à la fin du mois d’octobre. Sans surprise, toutes les dates programmées ont été annulées. « Nous sommes dévastés. Nous ne pouvons pas imaginer assurer ces dates sans son incroyable talent et sa voix. C’est impossible. Nous envoyons notre sympathie la plus profonde à sa famille, ses camarades, ses amis et ses fans » ont déclaré les membres de la formation nu metal dans un communiqué.