Les albums de la semaine avec Linkin Park, Benjamin Biolay, Snoop Dogg…

Comme chaque semaine, aficia vous propose de faire le tour des sorties d’albums…

Difficile de faire un choix parmi les nombreux albums qui sortent chaque semaine ? Pas de souci, aficia vous propose d’en découvrir une sélection, après passage au crash test auditif habituel.

Cette semaine, nous avons souhaité vous parler du nouvel album surprenant de Linkin Park, de l’incontournable Benjamin Biolay, de l’inclassable Snoop Dogg et de bien d’autres… À vous maintenant de faire votre choix !

Benjamin Biolay /// Volver

Un an après Palermo Hollywood, Benjamin Biolay fait (déjà) son retour avec le second volume du diptyque enregistré entre la France et l’Argentine. Volver, qui signifie revenir en espagnol, ressemble évidemment à son prédécesseur sans en être une simple copie et complète parfaitement le voyage musical offert par le chanteur lyonnais. Il n’hésite pas à mettre en avant des artistes sud-américains peu connus en France et à sortir des sentiers battus, comme sur le titre « Hypertranquille ». Il est difficile de résister, une fois de plus, à la voix et aux textes de Benjamin Biolay. Même lorsqu’il aborde des sujets comme le temps qui passe et les tourments de l’Homme, l’artiste réussi à nous charmer sans trop en faire…

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 80%

Linkin Park /// One More Light

Voilà sûrement l’un des retours les plus attendus de la semaine ! On connaissait le groupe américain pour ses mélodies métal et l’alliance parfaite des voix et des styles de Chester Bennington et Mike Shinoda. Avec One More Light, les garçons prennent un virage à plus de 180°, mais un énorme risque par la même occasion. Premier album pop de Linkin Park, ce septième essai ne ressemble évidemment en rien aux précédents et on peut se permettre d’utiliser l’adjectif « déroutant » tant la différence est immense dès le premier titre. On aime ou pas ce changement radical, mais s’il y a bien une chose sur laquelle le groupe n’a pas bougé d’un iota, c’est dans les termes abordés. Des paroles sombres parlant de ténèbres et de démons posées sur une pop lumineuse, ça vaut vraiment le coup de découvrir…

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 70%

Isabelle Boulay /// En vérité

Déjà six ans qu’Isabelle Boulay n’était pas revenue sur le devant de la scène avec un album de chansons inédites. En vérité rend hommage à la vie et à la chanson française avec sincérité et profondeur. L’artiste québécoise a pu compter sur les plumes talentueuses de Raphaël et Benjamin Biolay avec qui elle travaille depuis maintenant 17 ans et qu’elle considère comme son « grand frère ». La voix d’Isabelle Boulay est sublimée par ces mots, et ces mots sont mis en lumière par cette voix puissante mais qui semble pouvoir se briser à tout moment.

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 60%

Priscilla Betti /// La vie sait

Véritable enfant-star, Priscilla Betti a bien grandi depuis ses premières gammes sur « Teste moi, déteste-moi ». Comme de nombreux artistes qui ont commencé leur carrière tôt, la chanteuse niçoise a connu un long passage à vide, a eu le temps de mûrir son projet musical et de travailler son image. Sur La vie sait, on sent une artiste plus sûre d’elle dans la voix et dans ses choix d’auteurs (Alma, Nazim Khaled,  Slimane). Un album pop et léger rempli de mélodies colorées qui nous entraînent dans l’univers de Priscilla Betti, le monde d’une jeune fille qui se cherche encore et qui n’a jamais baissé les bras…

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 60%

Snoop Dogg /// Neva Left

À 45 ans, Snoop Dogg est toujours bel et bien présent et fait son retour avec un quinzième album aux sonorités « old school ». Avec pas moins de 16 titres, le Doggfather revient aux origines de la musique qui a fait son succès. Un opus marqué par des collaborations avec des artistes de renom comme Method Man & Redman, Cypress Hill et d’autres issus du hip-hop contemporain comme Wiz Khalifa pour des morceaux entre trash et West Coast. Personnage charismatique du monde du rap international, Snoop Dogg nous offre un album complet et parfait pour redécouvrir les bases du rap.

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 70%

David Carreira /// 1991

Véritable star chez lui au Portugal, David Carreira semble ne pas avoir de mal à s’imposer en France. Conscient de l’intérêt du marché francophone, le jeune artiste lusophone revient avec un second album en français, trois ans après Tout recommencer. Alors oui, 1991 sent bon l’été et les pistes de danse ; mais cela ne suffit malheureusement pas quand les rythmes sont trop répétitifs et que l’on abuse un peu trop du vocodeur. Un album qui trouvera sûrement son public, mais qui ne nous a pas vraiment convaincus…

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 50%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer