Clip « Funny Business » : Alice Merton n’est plus arrêtée par ses peines de cœur

Une poignée de jours avant l’arrivée de Mint, son premier opus studio, Alice Merton illustre « Funny Business » d’un clip fédérateur à découvrir sur aficia !

Révélée sur les ondes en 2016 grâce à l’immense succès de son tout premier single intitulé « No Roots », l’artiste germano-britannique Alice Merton a su prendre son temps pour mûrir son projet musical. Fruit de plus de deux années de studio, son tout premier opus Mint s’apprête enfin à envahir le rayonnage des disquaires dès le 18 janvier. Suite logique d’un premier EP naturellement baptisé No Roots, ce premier effort renferme 11 pistes originales dont « No Roots » mais également les plus récentes « Why So Serious », « Lash Out » ainsi que « Funny Business ».

Coutumière des hymnes pop à texte, Alice Merton ne cesse de surprendre et pourrait bien signer l’un des disques les plus cohérents de cette année 2019. Son dernier single « Funny Business » ne déroge pas à la règle. Sur une mélodie pop terriblement addictive, l’artiste manie les mots avec une aisance déconcertante pour s’en prendre aux détracteurs qui considèrent que la vie d’artiste n’est que démesure voire extravagance et où les idylles éphémères mais aussi les tromperies sont des banalités.

Stopper la procrastination

Si cette remise au point s’avère parfaitement sérieuse, Alice Merton n’en oublie pas pour autant le caractère ludique de la musique. Celle qui clamait sa volonté de ne pas tout prendre au sérieux illustre ses propos à l’aide d’un clip empreint d’un sentiment de bonne humeur. Réalisée par ses soins, la mise en images met en lumière le danseur Nikita Litvichenko tandis qu’elle relègue la chanteuse au second plan puisque cette dernière n’occupe qu’un petit rôle dans sa création.

C’est dans un appartement en désordre que la vidéo débute. Visiblement arrêté par une peine de cœur, Nikita Litvichenko procrastine et passe ses journées enfermé jusqu’à ce que la voix de la chanteuse vienne raisonner dans son esprit pour le convaincre de clamer son amour à celle qu’il aime. Bien décidé à ne plus laisser de tierces personnes répandre de fausses informations à son égard, le danseur se donne à une chorégraphie éclatante dans les rues. Après avoir acheté un bouquet de fleurs chez Alice Merton, il s’en va trouver sa dulcinée mais celle-ci n’est pas seule et semble bien avoir tourné la page…

Découvrez « Funny Business », le nouveau clip d’Alice Merton :



Bouton retour en haut de la page
Fermer