Barbara Pravi mélange « Notes pour trop tard » et « Le Malamour » pour la Journée Internationale des Droits des Femmes

En ce 8 mars, Barbara Pravi offre sa version féminine de « Notes pour trop tard » d’OrelSan. Elle le mêle à son titre « Le Malamour » pour un mash-up original et touchant. C’est à découvrir sur aficia !

Qui dit 8 mars, dit Journée Internationale des Droits des Femmes. Même si le combat doit se faire tous les jours pour plus d’égalité entre les femmes et les hommes, cette journée est là pour rappeler que la place de la femme n’est pas la même partout dans le monde et que le combat est encore long…

De nombreuses initiatives sont mises en œuvre pour sensibiliser chacun d’entre nous à ce sujet et le monde de l’art permet également de faire passer le message. Les artistes profitent souvent de cette journée pour partager leur engagement. La nouvelle génération, prenant exemple sur nos aîné(e)s, continue à défendre ce besoin de plus d’égalité. C’est le cas de Barbara Parvi qui, l’année dernière, avait dévoiler sa version féminine et engagée de « Kid » d’Eddy De Pretto et revient en ce vendredi avec un mash-up puissant et touchant inspiré par son histoire personnelle.

Barbara Pravi x OrelSan

Cette fois-ci, l’interprète de « Pas grandir » a choisi de s’approprier la chanson « Notes pour trop tard » d’OrelSan et de la mélanger avec son propre titre « Le Malamour ». À travers ce mash-up écrit aux côtés de Vincha à qui l’on doit « La mer est calme » de Ben Mazué, la jeune femme a voulu s’adresser à chacune d’entre nous en voulant faire passer un message d’espoir, de courage et de combativité.

Accompagnée d’un clip réalisé par Stéphane Bohée (The Parakit, Hyphen Hyphen, Slimane, Louane…) et filmée dans l’enceinte du collège-lycée Jules Ferry (9ème arrondissement de Paris), la version des deux titres mélangés permet de découvrir celui d’OrelSan avec un message similaire qui met, cette fois-ci, l’accent sur la place de la femme dans la société et au sein du couple.

Découvrez le mash-up de « Notes pour trop tard » et « Le Malamour » par Barbara Pravi :

Barbara Pravi x La Maison des Femmes

Souvenons-nous. Il y a quelques mois, la chanteuse a pris part au projet « Debout les femmes » emmené par le duo Brigitte et créé en soutien à l’association La Maison des Femmes. 39 femmes artistes avaient repris l’hymne du ‘Mouvement de Libération des Femmes’ à l’occasion de la Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes (25 novembre). Pour ce 8 mars, Barbara Pravi a voulu renouveler son soutien à la structure qui prend en charge ces femmes et fait de la prévention en mettant à disposition son titre « Le Malamour » sur toutes les plateformes de streaming et de téléchargement et en reversant l’intégralité des bénéfices générés à la Maison des Femmes.

Si Barbara a choisi de mettre en lumière cette chanson qu’elle a co-écrite avec Sébastien Rousselet aujourd’hui ce n’est évidemment pas un hasard. Dans la version acoustique dévoilée, elle accompagne sa voix d’un piano et d’une contrebasse pour une version qui attire des sentiments opposés. La puissance et la fragilité, la beauté et la violence. « Le Malamour » qu’elle chante, c’est celui qu’elle a connu avec un garçon quand elle avait 17 ans. « Je vais te le dire mon chagrin / Celui que j’ai sur le corps et le cœur / Parce que j’ai confiance en moi, enfin / Et qu’elles ne me font pas peur tes mains / J’ai le malamour, le malamour / Souvenir des coups qu’on prend pour des caresses / J’ai le malamour, le malamour / C’est un amour aveugle et sourd / Qui blesse » l’entend-on s’adresser à celui qui l’a blessée. Une très belle chanson en attendant la parution de son premier album que l’on attend avec impatience…

Découvrez la version acoustique du titre « Le Malamour » de Barbara Pravi :

Bouton retour en haut de la page
Fermer