« Can’t help falling in love », le nouveau titre de Vigon, Bamy et Jay

Vigon, Bamy et Jay sont de retour avec un nouveau titre qui annonce un bel hommage. C’est « Can’t help falling in love » qui ouvre le bal d’une déclaration d’amour au King à découvrir sur #Aficia.

Après un disque certifié Disque de Platine en 2013, le trio composé de Vigon, Bamy et Jay s’offre un retour aux sources avec un album consacré aux standards du King.

Elvis Presley est au centre d’un album hommage, un album où les trois Soul Men semblent donner toute l’énergie, l’âme et la sensualité qu’ils peuvent offrir sur une galette.

Vigon Bamy Jay - Love Me Tender : Hommage« Can’t help falling in love » ouvre les portes de cet album qui sera disponible dès le 23 mars prochain. « Love Me Tender : Hommage » s’écrit donc comme un bel hommage à Elvis Presley mais aussi un clin d’oeil rempli d’amour à leur ami Erick Bamy qui nous quittait brutalement le 27 novembre 2014.

En se réappropriant cette collection de classiques, le trio a choisi de retrouver et accentuer les racines afro-américaines du gamin blanc de Memphis. Les titres up-tempo du King brûlent ici d’une flamme rhythm’n’blues au tranchant millésimé. Hound Dog, Blue Suede Shoes, s’emballent ainsi au rythme d’une batterie pète-sec et de cuivres pétaradants, tremplins idéaux pour la tornade Vigon et un Erick Bamy laissant parler une férocité carnassière. Un « soul train » plus funky transporte les mid-tempo, à l’instar d’un épique Suspicious minds ou d’un Always on my mind dont la guitare gracile, décorée de cordes et de bouffées cuivrées, pourrait être l’œuvre de George Benson.

Chanteur suave et profond, autant que rebelle électrique, Elvis Presley a collectionné les grandes chansons romantiques. Du gâteau pour Vigon, Bamy et Jay qui n’hésitent pas à s’éloigner du Presley de Las Vegas, pour se rapprocher de la gravité sensuelle d’un Al Green, dans In the ghetto ou Can’t help Falling in Love with You. Au côté du velours écorché de ses aînés, Jay amène la spiritualité et la délicatesse de son timbre soyeux, particulièrement dans It’s now or never ou dans l’émouvante simplicité de Love me tender, sertie d’un piano et de cordes.

On vous laisse découvrir le titre « Can’t help falling in love » :

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x