Dinos - DR

Dinos de retour avec le percutant “XNXX”

Avec ”XNXX” Dinos annonce son deuxième album Taciturne dont la sortie est prévue le 29 novembre. C’est à découvrir sur aficia. 

Remarqué au fur et à mesure de ses projets, Dinos construit sa carrière depuis 2011. Plusieurs années de persévérance qui ont permis, en outre, de nourrir la musique de ce passionné de hip-hop. Entre les Rap Contenders, ses premiers E.P L’Alchimiste et Apparences, il y a enfin eu son premier album Imany sortie le 27 avril 2018. Un album qui lui a permis de partir à la rencontre de son public.

Dans celui-ci, le rappeur originaire de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), exprime ses maux d’amour, ses peines, ses doutes… Porté par les titres ”Les pleurs du mal”, ”Helsinki” ou encore ”Flashé”, il connaît enfin le début du succès qu’il mérite. 

Et Dinos ne compte pas s’en arrêter là. En effet, il vient de dévoiler son nouveau titre : ”XNXX”. Un rap percutant à l’ambiance mélancolique. De quoi confirmer la venue d’un nouvel opus, Taciturne. Impact prévu pour le 29 novembre !

Dépression hivernale en approche… 

Dinos nous a prévenus, avec Taciturne il ”prépare la dépressive hivernale”. Du côté de ”XNXX”, dont la prod est signée Wav Maker, Dinos nous livre le constat d’une vie sombre où les remises en question se font nombreuses. Un titre qui relève d’une véritable réflexion sur le sens de la vie. L’instru monotone sur les premières secondes, avec ces accords de piano, laisse vite place à une prod’ où le rythme s’emballe et où les paroles prennent encore plus sens. 

Le morceau est vraiment intéressant et bien produit. On peut y remarquer des arrangements comme sa voix qui déraille en plein milieu du titre sur les paroles suivantes : ”j’ai des trous de mémoire, qu’est-ce que ça fait d’être heureux ? Je ne me souviens pas”. Mais également lors du final qui sonne assez dramatiquement notamment avec la présence de violons et sa voix en OFF racontant les tréfonds de la vie d’artiste. 

Découvrez « XNXX », le nouveau titre de Dinos :

À noter dans vos agendas… Si vous voulez admirer le rappeur qui rap la tristesse avec style, direction l’Olympia le 30 avril 2020