Clip « L’Étincelle » : Etienne Daho est aux prises avec un amour impossible

C’est une exploitation particulièrement réussie que nous livre Etienne Daho pour son dernier disque désormais défendu par « L’Étincelle », une piste poignante illustrée par un clip très esthétique à découvrir sur aficia !

Blitz, le onzième effort psychédélique de l’inimitable Etienne Daho fêtera déjà sa première année dans les bacs le mois prochain. Et pour autant, l’artiste aux multiples distinctions ne s’accorde aucun répit, bien déterminé à en poursuivre l’exploitation parallèlement à une tournée déjà culte qui a repris du service depuis le 5 octobre. En effet, il sillonnera encore les routes de France, du Luxembourg et de la Belgique jusqu’à la fin de l’année, investissant notamment la prestigieuse salle de l’Olympia du 27 novembre au 2 décembre pour des shows qui seront évidemment joués à guichet fermé.

Afin de mettre en lumière une nouvelle facette de son Blitz certifié disque d’or grâce à plus de 70 000 mélomanes, Etienne Daho donne suite aux singles « Les flocons de l’été », « Le jardin » et « Après le Blitz » avec « L’Étincelle », l’une des pistes les plus ambitieuses du projet. Un choix qui pourrait s’avérer judicieux tant cette majestueuse mélodie rétro soulignée par la tension des cordes accompagne un texte bouleversant.

Un clip cinématographique

Plongé dans les tourments d’une histoire d’amour compliquée, l’artiste français scande l’ardeur des relations tenues secrètes, illustrant ses dires d’une mise en images très esthétique qui précède la parution du single en format physique et vinyle fin décembre. Réalisée par Romain Winkler, la vidéo nous séduit par ses allures de polar, tournée en noir et blanc afin d’accentuer le caractère dramatique avancé par les paroles de la chanson.

Le clip met en scène un Etienne Daho très bien entouré puisque les acteurs Amélie Daure et Arnaud Valois, révélation de ‘120 battements par minute’, se donnent la réplique lors de multiples séquences hachées. Tandis que le chanteur entonne les paroles de sa chanson, tantôt de profil, tantôt face caméra, berçant de surcroît un bébé afin de symboliser le fruit d’un amour heureux, les deux acteurs illustrent paradoxalement une relation toxique.

Visionnez le nouveau clip d’Etienne Daho :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer