« Que restera-t-il de nous ? » : Gauvain Sers s’associe à Michel Bussi le temps d’une ballade poétique

Quelques semaines avant de lever le voile sur son deuxième opus studio, Gauvain Sers présente « Que restera-t-il de nous ? », une piste inédite à découvrir sur aficia !

Véritable étoile montante de la scène musicale française, Gauvain Sers avait créé la surprise en 2017 avec la chanson « Pourvu », rapidement suivie d’un premier disque couronné de succès puisque certifié Disque de Platine pour plus de 100.000 exemplaires écoulés. Puisant ses inspirations dans la musique de nombreux grands noms à l’instar de Renaud, Barbara ou Jacques Brel, l’artiste opérait un retour audacieux avec « Les oubliés » en prenant la parole pour tous ceux qui se sentent exclus de notre société.

Pointant notamment la désertification rurale, Gauvain Sers confirme le talent de sa plume acérée et engagée, annonçant un nouvel effort bavard et fédérateur. Intitulé Les oubliés, le deuxième disque du chanteur est attendu dans les bacs le 29 mars prochain et renferme pas moins de 14 compositions originales. Mais avant de dévoiler le contenu intégral du projet, l’artiste français nous présente avec « Que restera-t-il de nous ? », un avant-goût plaisant.

Une collaboration inédite

Avec « Que restera-t-il de nous ? », dernière piste inédite de l’album, Gauvain Sers s’associe à l’écrivain Michel Bussi pour concocter la bande originale du roman de ce dernier baptisé ‘J’ai dû rêver trop fort’, en vente chez tous les libraires depuis le 28 février dernier. Aux crédits du texte, Michel Bussi sublime une mélodie pop-folk empreinte d’une certaine mélancolie et soulignée par la tension des cordes.

L’émotion suscitée par la voix de Gauvain Sers est idéale pour scander ce texte poétique au cœur de l’intrigue du bouquin : « Laisse-moi un peu de toi / Une partie de ta vie / Une larme de ton charme / Laisse-moi un peu de toi » entonne avec conviction le chanteur pour mettre en lumière le thriller romantique.

Écoutez « Que restera-t-il de nous ? », extrait du nouvel album de Gauvain Sers :

Bouton retour en haut de la page
Fermer