saez-dr
Saez - DR.

« Premier Mai » : Damien Saez dénonce l’extrême droite et attaque la finance !

Quinze ans après « Fils de France » Saez dégaine un nouveau titre fort et engagé avec « Premier Mai ». C’est à découvrir sur aficia.

En 2002 Damien Saez avait réagi quand Jean-Marie Le Pen était qualifié pour le second tour de la présidentielle. Le chanteur poète et engagé mettait alors en relief ses convictions avec « Fils de France », un titre emblématique, devenu maintenant un véritable hymne pour les manifestants contre le Front national.

Quinze ans après, les convictions de Damien Saez semblent toujours aussi fortes, même si un nouvel ennemi semble se profiler à l’horizon avec le monde de la finance. C’est en tout cas ce qui semble se dessiner avec « Premier Mai », un titre dévoilé dans la nuit du dimanche 30 avril au lundi 1er mai, à quelques jours du second tour de l’élection présidentielle qui se verra affronter Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Entre croix gammées et pognon !

Dans « Premier Mai », Damien Saez égratigne bien évidement Marine Le Pen, le Front national et toutes les idées que l’ancien parti de Jean-Marie Le Pen semble toujours porter. Mais le nouvel ennemi est aussi le monde de la finance, attaque directe contre Emmanuel Macron à qui l’on reproche souvent d’être un ancien banquier.

Engagé, Saez dénonce les « croix gammées » et « les maquerelles du pognon » invitant même à, un jour, « brûler la Bourse ». Alors que l’artiste a fait son retour musical avec deux albums pour son projet Le Manifeste, Damien Saez termine son tir politique avec « nous serons la lutte » comme en 2002, une lutte qu’il offre en téléchargement gratuit sur son site internet.

Découvrez « Premier Mai » de Damien Saez :