Yvette Horner, légende française de l’accordéon, est morte à 95 ans

Yvette Horner, figure emblématique de l’accordéon, est morte ce lundi à 95 ans. Plus d’informations avec aficia.

Elle aurait eu 96 ans le 22 septembre prochain. Yvette Horner est décédée ce lundi 11 juin à l’âge de 95 ans à Courbevoie. C’est son agent, Jean-Pierre Brun qui annonce la nouvelle, expliquant qu’« elle n’était pas malade. Elle est morte des suites d’une vie bien remplie ».

Cette vie bien remplie c’est soixante-dix ans de carrière. C’est une vie avec des milliers d’albums, des centaines de concerts et, d’après son entourage, plus de 30 millions de disques vendus. Son dernier concert date de 2011.

Reine de Tour de France

Si son dernier album date de 2012, Hors Norme. Un opus fait de duo avec Lio, Michel Legrand, Marcel Amont ou encore Richard Galliano. C’est Jean-Paul Gaultier, lui qui l’avait déjà habillée par le passé, qui en signe la pochette.

Un dernier opus pour celle qui aura fait ses débuts explosifs avec la caravane du Tour de France, en devenant la figure emblématique durant 11 années, jouant sur le toit d’une voiture, suivant le parcourt des cyclistes.

Reine de l’accordéon elle aura eu une place particulière dans le paysage musicale français. Continuant à jouer de l’accordéon et à faire sensation alors que cet instrument est devenu ‘ringard’. Au-delà des ses 300 albums, d’après Jean-Pierre Brun, Yvette Horner était aussi une adepte de la scène comme en 1989 quand elle joue à la Bastille sous la direction de Quincy Jones, au Casino de Paris quand Jean-Paul Gaultier habille cette nouvelle icone gay ou encore sur le plateau de Taratata pour jouer « Summertime » en compagnie de Boy Georges.

Close

OUPS !

Vous utilisez un 'AdBlocker'. Pour soutenir un média libre, indépendant et TOTALEMENT GRATUIT, merci de le désactiver :)
X