Ashe - Ashlyn
Ashe - Ashlyn

Ashe entre force et délicatesse avec ‘Ashlyn’

C’est l’heure du premier album pour Ashe qui offre aujourd’hui Ashlyn. Un format séduisant qui oscille entre la douceur et la force d’une artiste saisissante. Découverte avec aficia !

Il y a eu The Rabbit Hole en 2018 puis les deux chapitres de Moral of the Story en 2019. Mais encore pas un seul album de Ashe. Mais voilà, la faute est aujourd’hui réparée avec la sortie de Ashlyn, un format offrant 14 pistes modernes qui plongent l’auditeur dans un voyage musical plus que plaisant.

Plaisant, séduisant, Ashe le fait d’une manière bien à elle, en alliant la fragilité de sa voix, comme une dentelle délicate qui semble pouvoir se déchirer à chaque instant. Ashe c’est aussi la beauté d’une femme moderne, qui se livre simplement : ses amours, ses craintes, ses espoirs…

Ashe, Finneas et Nial Horan

L’album s’ouvre sur le très séduisant “Till Forever Falls Apart” que Ashe partage avec Finneas, celui que l’on présente trop souvent comme le frère de Billie Eilish mais qui est aussi un artiste complet et très talentueux. C’est lui qui signe d’ailleurs la production d’un autre titre fort de ce volume : “Moral of the Story”.

Ashlyn résonne comme une pop très orchestrale, rêveuse mais aussi explosive par moment avec des multiplications de voix comme sur “Me Without You”. On se laisse bercer par l’ensemble, parfois porter par une énergie sous-jacente comme avec “Save Myself”.

C’est l’un des atouts de Ashlyn, il oscille continuellement entre les sentiments qui résonnent parfaitement dans une orchestration qui laisse parfaitement la place à la voix de Ashe. Elle ne se retrouve jamais noyée dans une production pourtant très riche.

On saute aussi rapidement sur le titre “Moral of the Story” que Ashe nous propose dans une version qui invite Niall Horan que le public aura connu avec les One Direction. C’est très séduisant, une fois de plus, la touche de Finneas n’y est pas pour rien.

Ashe…

Ashe c’est l’éclosion musicale d’une âme à la poésie délicate. Cette poésie, ses sentiments, ses amours, ses peurs… elle les distille dans la musique depuis sa plus tendre enfance. Rien de surprenant alors de découvrir sur Ashlyn une forme d’introspection qui se cache toujours, plus ou moins, sous un voile de pudeur.

Ashe nous parle de l’amour, forcément, mais aussi de l’acceptation de soi, de ses failles… Elle se dévoile d’ailleurs en expliquant qu’elle a été “aussi honnête et réelle que possible sur Ashlyn, je ne serais pas surprise que cette honnêteté soit décuplée sur le prochain album”. Un peu comme si l’expérience avait donné un peu plus de force à cette artiste pour construire un univers qu’elle assume, qu’elle aime et qu’elle a maintenant envie de partager au plus grand nombre.

Découvrez Ashlyn, le premier album de Ashe :

Ashe - Ashlyn
Ashe - Ashlyn
Verdict

Il y a du bon et du moins bon chez Ashe avec son premier album Ashlyn. Le bon c’est la délicatesse qui est présente sur le fil entier de l’opus qui s’offre une très belle réalisation. Le bon c’est aussi la richesse des orchestrations et cette voix captivante qui se montre aussi fragile que forte.
Le moins bon reste parfois un sentiment de lassitude. On semble parfois s’ennuyer même si on se fait rapidement capter par un sursaut de vie. Mais il faut être honnête, c’est ici un détail. L’ensemble de Ashlyn est de très bonne facture et on vous conseille très vivement l’écoute de l’album. Ashe est une douceur absolue qui fait du bien à l’Âme et nous embarque sans mal dans le tourbillon de ses sentiments.

3.8
0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x