Suite à un problème technique, notre site est actuellement en reconstruction.
Merci de votre patience et compréhension durant cette période de transition.
La team aficia.

Sheldon : faut-il écouter son dernier EP ‘FPS’ ?

Après Lune Noire, Sheldon est de retour dans un univers pixélisé aux milles références : l’EP FPS. Suite d’un ancien projet dénommé RPG, le rappeur revient en compagnie de Yung Coeur, pour terminer la partie. Que faut-il retenir d’FPS ? Réponse avec aficia. 

Dur de le réaliser, mais pourtant, le projet Lune Noire du rappeur Sheldon est bien derrière nous. Après nous avoir transporté dans l’univers féerique du gamin via une BD, un jeu et un conte auditif, la page se tourne. Nul doute que le projet dansera encore longtemps dans nos oreilles, mais désormais, la lumière illumine les pixels de FPS

Sheldon est Yung Coeur, membres de la 75ème Session, sont en effet de retour avec ce nouvel EP de 8 titres, suite de leur dernier projet RPG. Hommage à la POP culture, le duo réalise une connexion parfaite pour décrire la drogue de notre siècle : la fuite du monde réel. 

Un stuff complet de références 

Si une chose apparaît évidente à l’écoute de ce projet, c’est bien l’infinie richesse de clins d’œil à la POP culture. Cinéma, jeux vidéo, séries, fictions, tout y passe. Grâce au champ lexical de cet univers, Sheldon nous propose une immersion totale, à commencer par le nom des titres du projet. Les fans esquisseront des sourires pour chaque référence, lorsque les néophytes se laisseront bercer par une rythmique survoltée. Amateur ou confirmé, il est impossible de rester insensible à un univers si fidèlement et précisément décrit. 

“J’ai récolté les plantes comme à Racoon City” Rang S

Ville du jeu vidéo Résident Evil 2 et 3

La technicité de l’artiste n’est donc plus à prouver, cet EP le confirme. Les flows sont variés, l’écriture transportante. Néanmoins, FPS ne serait rien sans l’immersion auditive que nous offre le beatmaker Yung Cœur. Les prods s’enchaînent, mais ne se ressemblent pas. L’œuvre nous balade de jeu en jeu par sa musique. “Doomlike” nous guide parfaitement dans le célèbre fps endiablé et “PS1” nous emmène découvrir les trésors cachés d’un roguelike. Les mélodies épousent pleinement les flows, chaque note a été pensée. De plus, l’univers visuel dévoilé avec le premier clip issu du projet, confirme cette dimension immersive.

“J’envoie mes dragons jusqu’à Minas Morgul” Laputa

Cille de la Terre du Milieu issue du seigneur des Anneaux de J. R. R. Tolkien

Maintenant, plongeons nous au-delà de l’écran. Tentons de recommencer le jeu, en essayant d’y comprendre pleinement sa narration. Discret mais pas inexistant, un message semble en effet se dissimuler derrière FPS.

La VR : fuir le monde pour mieux le vivre 

Plus l’EP avance, plus le rappeur semble nous confier un message. Le titre “PS1” nous met la puce à l’oreille avec cette phrase : 

Dehors il pleut, les gens ont peur, le ciel est gris comme ma manette de play. Je préfère rester dans la VR

PS1

La vie réelle, dure et stigmatisante, ne fait qu’encourager l’humain à se perdre dans des divertissements (telle que la VR) qui peuvent tromper sa perception. La sensation de pleinement vivre au-delà de son corps, dans un monde où tout peut être contrôlé, devient un refuge. Le bonheur serait alors atteint dans l’illusion, car impossible dans le réel. 

“Team Rocket” confirme l’idée, en évoquant un monde uniforme, triste pour quiconque s’en ressent différent. Enfin, “CD vierge” conclut le message, en renvoyant l’image d’une société parfaite aux cheat codes autorisés. Le monde des hommes est ridicule à côté des possibilités infinies de l’imagination et du jeu. La partie peut recommencer. 

J’ai grandi dans une sphère où il y a si peu de haine. J’étais pas préparé à la primaire,  à c’que d’autres être humain aient une vide d’merde

Team Rocket

FPS se présente finalement comme ce rouleau d’XP qui donne la capacité clairvoyance à ses auditeurs. L’emplacement exact du bonheur vous est donné sur votre minimap, il ne vous reste qu’à faire confiance à la magie dans vos iris…  

Découvrez FPS de Sheldon :

Sheldon - FPS
Verdict

Par ses références, son énergie et sa musique, FPS à tout pour séduire. Sheldon et Young Coeur nous ont livré une parfaite alchimie. Projet innovant et irréel, son écoute restera intemporelle. FPS donne l'envie d'un autre monde, Sheldon nous en donne les clés.

4.5