Symon - Heureux quand même
Symon - Heureux quand même

Symon nous offre son premier EP ‘Heureux quand même’

Il est Heureux quand même… Lui c’est Symon qui offre aujourd’hui son premier EP. Un format que nous avons écouté pour vous chez aficia. Chronique !

Il est auteur, compositeur, multi-instrumentiste et chanteur… Il semble donc que Symon sache tout faire ou presque ! Et cet artiste semblait bien avoir un chemin tracé pour faire sa vie dans l’univers de la musique.

Le fruit du travail qu’il nous propose aujourd’hui et celui de la collaboration avec son frère mais également de la belle rencontre avec Nazim (Amir, Hoshi…). Une rencontre comme une évidence pour les deux artistes qui deviennent inséparables et qui continuent aujourd’hui de dessiner les contours de l’univers artistique de Symon.

Cet univers il s’expose aujourd’hui avec Heureux quand même, un petit format de 5 titres, 15 minutes qui devraient vous apporter un peu de soleil dans vos playlists.

Symon est Heureux quand même

De “Paris” à “Je me balance” en passant par “Heureux quand même” il y a du bon chez Symon. Quand nous avions eu l’occasion de le recevoir en interview en décembre 2019 il nous expliquait qu’il était heureux quand il arrive à toucher les gens “que ce soit dans mes textes ou ma musique”. Ce premier EP devrait être à la hauteur de ses attentes…

Ses mots sont simples, mais ils touchent, ils parlent à tous. L’ensemble est habillé dans une pop à la française qui côtoie des touches orientales est une certaine structure urbaine. Ce n’est pas criant, mais c’est bien présent, entre les lignes.

L’ensemble donne donc un format qui chaloupe, qui a du rythme. On ne se pose pas, on ne s’ennuie pas et on se laisse porter par le rythme que nous impose Symon, il faut ‘suivre la cadence’ avec ‘la musique dans tous les sens’.

Découvrez Heureux quand même, le premier EP de Symon :

Symon - Heureux quand même
Symon - Heureux quand même
Verdict

Avec Heureux quand même on découvre Symon dans une version un peu plus longue mais peut-être pas assez longue justement. Qu’importe, les pierres de l’édifice musical sont belles et c’est la promesse d’une suite qui s’annonce radieuse.
Il est incontestable que la touche de Nazim se diffuse sur l’ensemble du projet. Mais l’alliance de Symon et de Nazim donne quelque chose de lumineux et avec du pep’s.

3.5
0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x