Sabrina Carpenter - (C) Courtesy of Island Records
Sabrina Carpenter - (C) Courtesy of Island Records

Sabrina Carpenter double la mise avec “Please Please Please”

Sabrina Carpenter est la nouvelle (h)it-girl à suivre. Son nouveau single “Please Please Please” atteint les sommets. aficia vous propose de le découvrir.

A chaque nouvelle chanson, des classements plus impressionnants. Sabrina Carpenter a le vent en poupe et c’est totalement mérité. Ancienne égérie Disney âgé de 25 ans, elle a déjà 5 albums à son actif. Le dernier en date, emails i can’t send (2023), contient le très réussi “Nonsense” et le tube “Feather”, encore aux portes du top 20 US. Ces deux titres profitent d’un gain d’intérêt pour toute la discographie de l’artiste suite au succès conséquent du déjà hit de l’été “Espresso”. Nous observons un phénomène similaire avec la chanteuse Chappell Roan, objet du précédent article Charts.

Ce même titre est le morceau parfait pour la saison. Il est chaud, terriblement entêtant et jouit d’une vibe ensoleillée qui nous dirige direct vers la plage. C’est actuellement le titre le plus écouté sur Spotify en ce moment derrière … un autre titre de l’artiste. Et pourtant, Sabrina Carpenter revient de loin puisqu’elle a tenté de lancer sa carrière solo en même temps qu’une de ses anciennes collègues, Olivia Rodrigo. Elle est d’ailleurs explicitement visé dans “Drivers License”, ce à quoi elle va répondre “Skin”. Cette rivalité a été mal vue par le public et c’est Olivia Rodrigo qui a eu l’avantage. Mais revenons à nos moutons.

Un autre tube bien différent

Sabrina Carpenter a fait encore plus fort avec “Please Please Please”. Sorti il y a un mois, le morceau a déjà atterri #1 la semaine dernière au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, ainsi qu’en Australie. Si elle se maintient chez les britanniques, elle perd la pôle position chez les américains. Mais vu ses performances, ce n’est que temporairement. Sur Spotify, ce dernier est #1 aux USA, Nouvelle Zélande et Australie, #2 en Irlande, Islande, Royaume-Uni, Norvège ou encore à l’échelle mondiale. Elle est aux portes du top 50 en France, où “Espresso” est #10. Globalement, dans les pays européens, ce dernier a l’avantage. L’artiste accompagnera quoi qu’il arrive notre été, avec l’un ou l’autre titre.

Et à la rédaction d’aficia, nous donnons l’avantage à “Please Please Please”. Le morceau est beaucoup moins léger que le précédent single mais aussi beaucoup plus abouti. Il a des airs cinématographiques. Sulfureux, Sabrina Carpenter va y supplier son amoureux de rentrer dans les rangs. Il est délicat vocalement et propose une production alléchante toute en nuances. Les synthés nous transportent dans un univers singulier, les guitares acoustiques nous ramènent à la réalité. Le maestro de la pop Jack Antonoff est à la production. Aucune de ses productions n’est ratée et il est notamment derrière la plupart des titres de Taylor Swift sortis récemment. Justement, cette dernière l’a embarqué pour certaines dates de son phénoménal Eras Tour.

La vidéo du morceau suit le mouvement du retour des clips impressionnants et à gros budget qui refont surface ces derniers mois. On y suit la chanteuse, incarcérée, qui va tomber amoureuse du bad boy présent là. Ce bad boy n’est pas n’importe qui puisqu’il s’agit de son petit ami Barry Keoghan. L’acteur joue notamment dans le monumental, décalé et dérangeant film Amazon Prime Saltburn (qu’il faut à tout prix voir en passant). Un fois sorti de prison, il va entraîner sa belle dans ses méfaits. L’amour permet toutes les immondices. Short n’ Sweet, le 6ème album de Sabrina Carpenter, sortira le 23 août.

Découvrez “Please Please Please” de Sabrina Carpenter :