Baden Baden - La Nuit devant - Cover

Baden Baden de retour avec ‘La nuit devant’

Baden Baden est de retour dans les bacs avec La nuit devant. Un album à découvrir et à écouter avec aficia.

Il y a eu Coline en 2012 puis la confirmation d’un univers riche avec Mille Éclairs en 2015. Deux premiers albums très prometteurs pour Baden Baden.

Derrière ce talent et cette poésie musicale il y a Éric Javelle et Julien Lardé. Un tandem qui nous a fait patienter presque cinq ans avant de pouvoir entendre à nouveau ses sonorités. Cette attente était longue, mais le résultat est à la hauteur de nos attentes.

Baden Baden navigue dans la nuit

Composé de 11 pistes et s’offrant des titres étranges comme “CLSS”, “PLV”, “BH” et “LMR”, La nuit devant s’ouvre avec une grande beauté sur le déjà connu “Beach”. Un premier titre qui semble pouvoir nous dire que le reste du cru sera un bon millésime.

Et cela sera le cas, comme avec “Les débuts”. Baden Baden est toujours poète et amoureux des mots. Il offre un son lancinant, mélange d’une délicieuse pop qui semble aussi fragile que de la dentelle. Elle s’affronte à une électro minimaliste mais efficace et à des rythmes hypnotiques avec des volutes de new-wave.

La nuit devant est comme un océan musical nous emportant avec lui. On doit se laisser porter par la force des vagues, tantôt aussi violentes qu’un tsunami, tantôt aussi calmes qu’une mer des caraïbes.

Baden Baden offre avec La nuit devant un troisième opus minutieux où chaque ligne mélodique trouve sa juste place. On se fait porter par les chœurs, on se fait bercer par “Ma chère”, on explore les sentiments avec “Post Romantique”.

En bref : La nuit devant est une magnifique pop qui navigue entre lumière et instants obscurs. Un album qui laisse toujours place à la poésie moderne de Baden Baden mais qui semble avoir gagné en puissance musicale. C’est riche, beau, varié et cohérent à la fois.

Découvrez La nuit devant, le nouvel album de Baden Baden :