Delgres livre un premier album au parfum de rhum avec ‘Mo Jodi’

Un premier album pour le trio Delgres avec Mo Jodi. Mais faut-il écouter cette première galette ? Réponse avec aficia.

Delgres c’est un trio naît sous l’inspiration de son leader Pascal Danaë rejoint par Baptiste Brondy et Rafgee. Un trio qui a déjà largement fait ses preuves sur scène depuis maintenant quatre ans et qui continue de parcourir l’Hexagone avec une musique qui ne laisse pas indifférent.

Pour définir simplement ? C’est du blues caribéen… Mais c’est bien plus complexe, bien plus profond. C’est un alliage audacieux d’instruments à une voix profonde. On y retrouve la guitare Dobro, des percutions omniprésentes, des basses bien senties et un sousaphone éclatant.

Delgres risque de faire danser

L’opus, riche de 12 pistes, s’ouvre sur « Respeste Nou » avant d’enchaîner sur la même énergie avec le titre éponyme. Deux mises en bouche qui donnent un peu le ton de l’album. C’est fort, c’est puissant et ça donne envie de se trémousser, de se lever de sa chaise et se laisser porter par l’énergie farouche du groupe.

Et même si les choses se calment parfois, comme avec « Mr President », la musicalité est toujours aussi forte, l’intention la même. Une sorte de révolte musicale qui s’exprime en créole, français ou en anglais. Une sorte de blues rageur, qui vient se frotter à des pistes plus mélancoliques, ballades langoureuses et hypnotiques.

Delgres x Morcheeba

De cet album en forme de rage intérieure qui se questionne sur notre monde moderne, on garde en mémoire la force de l’interprétation, la beauté des arrangements, l’utilisation audacieuse des instruments.

C’est aussi un voyage, comme avec « Vivre sur la route », avant de faire de belles rencontres… Une rencontre c’est celle avec Skye Edwards, moitié féminine de Morcheeba. Elle donne ici la réplique à Pascal Danaë sur « Sere Mwen Pli Fo » pour un résultat absolument délicieux. Une symbiose artistique à déguster sans modération.

Découvrez Mo Jodi, le premier album de Delgres

Delgres - Mo Jodi

Delgres c’est comme un voyage dans les cales d’un vieux gréement. On se laisse porter par la valse des vagues : une mer calme avant de devenir orageuse et tumultueuse, nous embarquant dans un tsunami musical puissant.

Mo Jodi sent le vieux rhum, celui qui fermente encore dans les barriques de cette cale de navire qui nous transporte. Parfois avec un blues rock bien gras et nerveux avant de nous laisser reprendre un peu d’air avec des ballades folk toutes séduisantes. En bref : un premier album réussi et qui nous embarque dès la première piste.

3.5
Show More
Close

OUPS !

Vous utilisez un 'AdBlocker'. Pour soutenir un média libre, indépendant et TOTALEMENT GRATUIT, merci de le désactiver :)