Eddy de Pretto : la confirmation d’un talent brut avec ‘Cure’

C’est le grand jour pour Eddy de Pretto. Son premier album Cure est maintenant dans les bacs. Une confirmation de son talent à découvrir avec aficia.

Eddy de Pretto… un nom encore inconnu du grand public au début de l’année dernière. Et pourtant ! Il est maintenant l’une des nouvelles signatures de la scène française que les médias s’arrachent, que le public plébiscite.

La découverte de ce talent se fait en 2017 avec un EP, un format court de 4 titres déchaîne les passions : « Fête de trop » et « Kid » marquant très largement l’actualité musicale. Eddy de Pretto entre enfin dans la lumière et récolte même une nomination aux Victoires de la Musique.

Le ‘Kid’ est dans la cour des grands !

C’est aujourd’hui qu’Eddy de Pretto doit convaincre avec un premier album, Cure, riche de 15 titres. L’auteur, compositeur et interprète y dépose ta verve, alliant ses influences rap et R&B (de Frank Ocean à Kanye West) et celles de la chanson française. Mais aucune comparaison ne pourrait définir Eddy de Pretto, même si l’ombre de Stromae ou Brel s’immisce parfois.

Cure c’est un condensé de poésie. À l’image des titres déjà connus comme « « Random », « Kid », « Fête de Trop », « Beaulieu » et « Ego ». Une poésie parfois crue, directe dans le verbe. Eddy de Pretto nous parle de lui, des amours et des désillusions. La sexualité est au rendez-vous sur « Honey » ou « Quartier des lunes », sans artifices et faux semblants.

On navigue parfois entre la joie, le doute, l’ombre et la lumière. « Desmurs », « Honey », « Genre »… L’artiste semble écrire le fil de la vie, distillant à chaque fois des pépites musicales. La sensibilité et la force du chant d’Eddy de Pretto nous berce tout du long et apporte son lot de diamants bruts.

Qu’il soit plein de fougue avec « Jimmy » ou empli d’une tendresse sans complexe avec « Mamere », Eddy de Pretto vise toujours en plein cœur. Il fait vibrer les émotions. Au final, Cure est un premier opus abouti, qui s’écoute sans rejeter une seule piste. L’ADN du chanteur est sans doute atypique, mais il risque de briller dans les charts et le public de succomber sans opposer la moindre résistance. Un grand cru, assurément !

Découvrez Cure, le premier album d’Eddy de Pretto :

Également disponible sur Deezer et Spotify

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer