Azize Diabaté - © Black Gold Corp
Azize Diabaté - © Black Gold Corp

Azize Diabaté en interview : “Je sens que je suis là pour donner le sourire à tout le monde”

À l’occasion de la sortie de son premier single, aficia a rencontré Azize Diabaté. L’occasion d’échanger sur ses sources d’inspiration, son envie de répandre sa joie de vivre et son futur album… Confidences !

Son visage ne vous est sûrement pas inconnu. Du haut de ses 19 ans, Azize Diabaté s’est déjà fait un nom au cinéma et à la télé. En 2011, on a pu découvrir Azize Diabaté dans le long-métrage ‘La Cité rose’ de Julien Abraham. Sept ans plus tard, le jeune homme originaire de Pierrefitte-sur-Seine se dévoile encore plus dans la série ‘Les bracelets rouges’ diffusée sur TF1.

C’est également sur la première chaîne que l’on a pu suivre ses aventures dans ‘Danse avec les stars’, compétition dans laquelle il a fini à une honorable quatrième place. À l’occasion de la sortie de son premier single, “Tourner la page”, nous avons pu l’interroger sur son parcours débuté à 11 ans, ses inspirations ainsi que son premier album…

Azize Diabaté : l’interview…

Nous t’avons d’abord connu en tant qu’acteur pour le cinéma et la télé, tu as également participé à ‘Danse avec les stars’ il y a quelques semaines et te voilà chanteur… Peux-tu nous parler de ton parcours ?

J’ai commencé à l’âge de 11 ans avec le film ‘La Cité rose’. Je ne connaissais rien à l’univers des films et c’est un grand de chez moi, Jérôme, qui m’a dit de participer au casting. Il y avait toute la cité ! J’ai croisé des acteurs comme Stéphane Bak dont je regardais les vidéos sur YouTube ou Samy Seghir qui a joué dans ‘Neuilly sa mère’. Après le casting, les équipes m’appelaient tout le temps pour me dire que j’étais pris mais je n’osais pas répondre. Je n’y croyais pas ! (Rires)

Toutes les personnes de ma cité ont participé à ce projet. J’ai appris beaucoup de choses pendant le tournage et ça m’a servi pour la suite. Après, j’ai fait d’autres films et j’ai tourné dans l’un des clips de Skrillex (“Bangerang”). Depuis mes 16 ans, je tiens l’un des rôles principaux de la série ‘Les bracelets rouges’ diffusée sur TF1. Sans oublier ‘Danse avec les stars’… Et maintenant la musique !

Dans chacune de ces expériences, qu’as-tu appris sur toi ?

Ça m’a appris que je pouvais faire beaucoup de choses différentes et que j’étais fait pour ça. Enfin je pense… Peut-être que je me trompe ! Je sens que je suis là pour donner le sourire à tout le monde et montrer que tout est possible dans la vie.

Comment s’est passé ton apprentissage de la musique ? As-tu pris des cours ou bien as-tu tout fait en autodidacte ?

Totalement en autodidacte dans tout ce que je fais et ce que j’ai pu faire. Je me laisse beaucoup aller, j’essaie différentes techniques. Pour la danse, j’avais des pas à apprendre donc c’était un peu différent.

AZIZE DIABATÉ – “TOURNER LA PAGE”

Quelles sont tes sources d’inspiration en matière de musique ?

C’est Jul ! Il est trop fort ce mec ! (Rires) Quand j’étais plus jeune, c’était La Fouine, Rohff, Fatal Bazooka… J’étais à fond là-dedans. Jérôme, qui est de la même cité que moi, m’a vraiment donné envie de me lancer dans la musique. Tout ce que j’ai envie de faire et que je fais dans ma vie, c’est grâce à lui.

Et si tu devais choisir un artiste avec qui tu rêves de collaborer, lequel prendrais-tu ?

C’est clair que ça serait Jul ! Il est trop chaud…

Grâce à quoi penses-tu pouvoir te démarquer dans une industrie musicale qui propose déjà beaucoup de choix à l’auditeur ?

Selon moi, ce n’est pas une question de concurrence. Les artistes n’ont pas les mêmes fans et c’est la musique avant tout. Il faut essayer de faire quelque chose que personne ne fait pour se démarquer. C’est ce que j’essaie de faire. Si les artistes pensent à la concurrence avant tout, ils n’avanceront pas. Il faut faire ce que nous aimons et si tu aimes ce que tu fais, tu as tout gagné.

Tu as signé chez Mercury et tu prépares ton premier album. À quoi va-t-il ressembler ?

Il y aura un peu de tout sur cet album ! C’est vraiment pour montrer ce que je vis et pour leur faire “Tourner la page”. Même s’il y a des galères dans la vie, il faut savoir avancer et les laisser derrière.

As-tu une idée de quand il sortira ?

Non, pour le moment nous n’avons pas encore de date de sortie prévue mais j’espère que ça va arriver vite. (Rires)

Pour terminer, qu’aimerais-tu dire aux gens pour qu’ils aillent découvrir ta musique ?

J’aimerais leur dire que je suis là pour leur faire aimer la vie et leur donner le sourire. Ils doivent kiffer, kiffer et kiffer !

AZIZE DIABATÉ