Cinq questions à… Synapson : « On a décidé de finir la boucle comme on l’avait commencé pour cette réédition »

À l’occasion de l’édition lyonnaise de l’Electroshock organisé par Virgin Radio, aficia est allé à la rencontre de Synapson. Le duo s’est confié sur ses souvenirs et ses projets.

Synapson fait partie des grands noms de la nouvelle scène de la musique électro française et internationale depuis quelques mois déjà. À cette occasion, aficia, s’est rendu à l’événement Electroshock organisé Virgin Radio à la Halle Tony Garnier et a pu poser quelques questions au groupe, à quelques heures de sa montée sur scène, sur ses souvenirs, la réédition de son dernier album Convergence et de ses futurs projets…

5 questions à Synapson

Bonjour les garçons, aficia vous retrouve quelques mois après l’Electroshock qui se tenait à Marseille, comment ça se passe pour vous depuis ces derniers mois?

Tout va très bien, merci beaucoup ! On prépare la tournée des festivals qui arrive très rapidement.

À vos débuts, vous étiez venus vous produire non loin d’ici, dans la salle du Double Mixte à Villeurbanne, que de chemin parcouru ! Comment analysez vous cette ascension qui fait que vous soyez parmi la relève de la musique électro française ?

Ça commence à dater ! (Rires) Depuis notre passage au Double Mixte on a clairement gagné en maturité. C’est pendant ces premières dates qu’on a également décidé de travailler sur un premier album et qu’on a commencé à parler de défendre nos propres titres en live. C’est une suite assez logique pour nous, petit à petit on fait notre chemin. On est de plus en plus liés musicalement et c’est une très bonne chose pour alimenter l’univers de Synapson.

Vous allez débuter votre tournée estivale dans quelques jours, et j’ai pu voir que vous aviez déjà fait quelques dates, comment ça se passe?

Pour le moment ça se passe très bien, le public est très réceptif aux nouveaux comme aux anciens morceaux donc on est contents. Ça se passe bien pendant nos lives donc ça donne envie d’en faire encore plus.

Concernant vos concerts, est-ce qu’il y a une date qui vous revient en mémoire et qui restera dans vos meilleurs souvenirs ?

La date que l’on a fait en avril dernier à la Cigale était vraiment chouette parce que ça représentait beaucoup pour nous, c’est une salle mythique… C’est vrai qu’on a eu la chance de faire pas mal de dates et de salles et on remercie le public parce que c’était complet.

Parmi les artistes qui sont présents ce soir, est-ce qu’il y en a un ou plusieurs avec qui vous aimeriez travailler ?

Ça pourrait être cool de travailler avec Flume ! Même Møme, c’est plutôt sympa ce qu’il fait. Il y a plusieurs artistes que l’on apprécie et qui sont là ce soir. On a déjà fait un remix pour The Avener.

Pour terminer, auriez-vous une petite exclusivité à dévoiler à aficia et à votre public quant à la réédition de votre album Convergence ?

En gardant un peu de mystère, ce qu’on peut te dire c’est qu’il y aura cinq morceaux en bonus dont trois nouvelles compositions. Ce qu’on peut vous dire c’est que le morceau qui ouvre l’album est un titre qui a énormément marqué la carrière de Synapson et qu’on a décidé de finir la boucle comme on l’avait commencé pour cette réédition. On en dit pas plus mais on pense que ça correspond à ce qu’on a voulu partager avec cette nouvelle édition.

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x