Mosimann - (c) François TREMMERIE
Mosimann - (c) François TREMMERIE

Mosimann : “Je pense qu’il faut être passionné plus que musicien.” 

Comment s’adapter à son public ? Qu’il y a-t-il dans leur bouteille sur scène ? Mosimann répond aux questions que vous vous posez sur son métier ! 

Qui de mieux que répondre à des questions insolites sur le métier de DJ que Mosimann. Lors de notre tournée des festivals, nous partons à la rencontre de DJ producteur / artiste de musique électronique pour leur poser les questions que vous vous posez sur leur métier. Des questions parfois insolites auxquelles Mosimann a répondu après son show électrisant et énergique le 6 juillet lors du Green Festival à Monteux. 

Pour toi, c’est quoi être un bon DJ ? 

C’est une question difficile ! Être un bon DJ c’est celui qui apporte du rêve aux gens. C’est celui qui tient sa piste durant 2 heures. Je ne veux pas savoir comment, je ne veux pas savoir avec quelle platine, avec quelle musique, un bon DJ c’est quelqu’un qui met du cœur dans ce qu’il fait et qui joue pour son public, par pour lui. 

On a vu la Axwell & Sebastian Ingrosso avec une raclette pdt leur Set à Tomorrowland Winter, et toi, tu manges quoi pendant ton set ? 

Avant de monter sur scène, je ne mange pas trop. Je bois beaucoup d’eau. Ce n’est pas une réponse très drôle mais j’ai une hygiène de vie assez stricte quand je travaille. 

Il y a quoi dans vos bouteilles sur scène ? 

Pour moi, c’est de l’eau pétillante ! Mon rider, ce sont 4 bouteilles d’eau pétillantes et des serviettes. 

On observe qu’il y a de plus en plus de minuteur maintenant en festival : admettons vous devez jouer 1H, au bout d’une heure la musique s’arrête nette. C’est voulu ou pas ?

Non pas du tout ! Les minuteurs c’est juste par respect pour l’artiste qui joue après. Par exemple, ce soir c’est Boris Way qui jouait après moi, j’avais mon minuteur, j’annonce aux gens, je sais qu’il me reste 10 minutes, je regarde quel titre je peux jouer… Je ne joue pas forcément les mêmes musiques en fonction du temps restant. 

Faut-il être bon musicien pour être DJ ?

Non, je ne crois pas. Je ne suis pas un bon musicien, je suis autodidacte. Je n’ai jamais appris à jouer de la musique, à lire une partition. Je joue qu’avec le cœur. Je pense qu’il faut être passionné plus que musicien. 

Comment un DJ s’adapte à son public ? 

Surtout avec la pluie ce soir je te dirai que s’adapter c’est écouter le public, les regarder, être attentif. Au début, je savais que j’avais un peu plus de temps que prévu donc j’ai testé, j’ai essayé deux-trois trucs. J’écoute les gens, ça paraît bizarre quand on est DJ. 

Quel morceau tu kiffes jouer ?

Je kiff tout jouer. Il n’y a pas un titre que je n’aime pas. Il y en a même que je joue depuis des années.